0

Une arrivée effroyable

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

 

photo couverture

Il y avait « des membres humains, des morceaux de corps » Zara Bielkus, 30 ans (AFP)

Ce lundi, deux explosions, à 12secondes d’écart, ont eu lieu lors de la 117ème édition du marathon de Boston (Massachusetts, Etats-Unis). Ce, à quelques mètres de la ligne d’arrivée.

Selon les derniers chiffres, cet effroyable acte a causé la mort de 3 personnes, dont un petit garçon âgé de seulement 8ans. S’ajoutent à ce chiffre morbide plus de 140 blessés.
La chaîne américaine CNN précise que parmi ces blessés, 17 seraient dans un état critique et que 10 ont dû subir une amputation. Le centre médical « Boston medical center » affirme dans un communiqué que « la plupart des victimes ont été blessées aux jambes ».

Des suspects ? 

Pour le moment, aucun suspect sérieux.
Un homme « à la peau sombre » plaqué à terre par un des spectateurs et suspecté comme étant coupable a finalement été remis en liberté après avoir été écouté par les forces de l’ordre.

Mike McCaul, le Président du Comité à la Sécurité Intérieure de la Chambre des Représentants affirme que cette attaque présente « tous les signes d’une action terroristes : des explosions simultanées, un évènement médiatique, des victimes en masse. »

Un évènement très médiatique puisqu’il s’agit de la plus ancienne des courses américaines, mise en place en 1897. Plus de 26 000 personnes y participaient cette année.

Les bombes sont décrites par les autorités américaines comme étant « artisanales », on y aurait même trouvé « des clous et des lames de rasoir ».

Le FBI lui, parle d’une « enquête criminelle avec une possible composante terroriste. »

Enfin, le Président des Etats-Unis, Barack Obama, s’est lui aussi exprimé. Lors d’une brève apparition télévisée (3 minutes) il appelle la population à ne pas « tirer de conclusions hâtives » quant aux origines de cet acte. Il assure que  les responsables « seront trouvés » et qu’ils « sentiront le poids de la justice ».

Pour l’instant, aucun groupe terroriste ou association n’a revendiqué cette attaque.

Autre piste concernant les suspects, le 15 avril étant le dernier jour des déclarations d’impôts, un groupe d’extrême droite militant contre les impôts pourrait dont être visé.

La théorie du complot selon les internautes

Aux Etats-Unis le troisième lundi du mois d’avril est férié. C’est le « Patriot’s day ». Cette journée commémore les batailles de Lexington et de Concord, qui ont eu lieu le 19 avril 1775. Ce lundi 15 avril 2013 était donc férié. En plus des 26 000 participants, de nombreux spectateurs étaient donc présents.

Un héros : Carlos Arredando.HEROS

Ce militant pacifiste est connu des médias pour avoir tenté de s’immoler le jour de son 44ème anniversaire, en 2004, après avoir appris la mort de son fils, soldat en Irak. Son deuxième fils s’est suicidé en 2011 à l’âge de 24ans, ne supportant plus l’absence de son frère.

Carlos Arredando, n’était que spectateur. Mais lorsque les bombes ont retentit il n’a pas hésité une seule seconde et a volé au secours des nombreuses victimes. Des vidéos de lui circulent sur Internet, on le voit essayant de faire des garrots à l’aide de ses propres vêtements.

Cet homme courageux a ensuite aidé deux blessés à trouver les secours avant de s’en aller comme s’il n’avait rien fait. C’est un homme qui le pris en photo affublé d’un drapeau américain ensanglanté qui le rendit célèbre sur le Net.

Alors que certains, sur les réseaux sociaux, jugent son acte de purement « civique » il est traité aux Etats Unis comme un véritable héros.

Les Etats Unis, sous le choc, sont solidaires les uns des autres. Ce monsieur n’est pas le seul héros de cette journée sinistre.

Notons de plus que ce marathon était dédié aux 26 victimes de la tuerie de Newton, qui a eu lieu en décembre 2012. En hommage à ces fusillés, 26 minutes de silence ont été observées avant le départ.

Barack Obama, toujours aussi engagé et proche de son pays :

OBAMA

Par Clémence Pouletty

clemencepouletty@theyoungreport.fr

 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →