0

Top 14, 2ème journée : Toulon leader, la sensation Oyonnax

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Il n’y a plus qu’une seule équipe invaincue à l’issue de cette deuxième journée de Top 14. Avec sa nette victoire face au Racing (41-14), Toulon a pris, seul, la tête du classement général. Oyonnax a crée la surprise en s’imposant face à Clermont (30-19) tandis que Montpellier est dernier au classement suite à sa deuxième défaite en autant de journée face à Biarritz (12-19).

Le Choc : Toulon marque les esprits d’entrée

Toulon est déjà prêt. C’est en tout cas ce que l’on peut penser à l’issue de la claque infligé par le RCT au Racing-Métro (40-14), pourtant considéré comme l’un des favori au même titre que les Varois. Pour son premier match à domicile de la saison, Toulon a offert un véritable récital à son public de Mayol. Malgré une première période disputée, 13-6 pour les locaux à la pause, le RCT n’a pas tremblé pour inscrire cinq essais au final et obtenir le point du bonus offensif. La formation dirigée par Bernard Laporte a frappé un grand coup dans cette deuxième journée face à une équipe du Racing à la peine physiquement. Toulon se rendra à Grenoble la semaine prochaine dans l’espoir de conserver sa première place et ainsi de garder son statue de seule équipe encore invaincue en Top 14.

Le Top : l’exploit d’Oyonnax

1067718-17055866-640-360

Pour son premier match à domicile dans l’élite, Oyonnax a créé la sensation de cette deuxième journée. En s’imposant largement face à Clermont (30-19) dans un stade de Charles-Mathon refait à neuf, les Oyonnaxiens ont prouvé que la claque reçue par Bayonne (défaite 11-39) la semaine passée était déjà oubliée. Le promu s’est même montré dominateur en conquête et en mêlée face à des Clermontois qui peuvent s’estimer heureux car le score aurait pu être plus corsé. Les vice-champions d’Europe ont affiché un niveau de jeu inquiétant qu’il va falloir rapidement corriger. Avec ce succès de prestige, Oyonnax prouve qu’il faudra compter sur lui dans ce championnat. Le maintien sera tout de même difficile à acquérir pour cette jeune équipe qui disputait là, la première rencontre à domicile de son histoire en Top 14.

Le Flop : Montpellier lanterne rouge

C’est anecdotique mais Montpellier occupe la dernière place du classement à l’issue de cette deuxième journée. Après son match nul face à Toulon, le MHR est allé s’incliner à Biarritz (12-19). Grâce à son recrutement ambitieux, Montpellier a pourtant fait le jeu durant cette partie mais a manqué de réalisme avec notamment quatre essais refusés suite à l’arbitrage vidéo. De leur côté, les Basques se sont contentés de bien défendre après l’essai de Gimenez au retour des vestiaires (10-6, 42). Une victoire à l’arrachée pour Biarritz tandis que Montpellier doit se consoler avec un point de bonus défensif.

Le Joueur : Plisson, le cauchemar de Perpignan

1080343-17213531-640-360

Si le Stade Français s’est imposé face à Perpignan (28-27), il le doit en grande partie à son ouvreur, Jules Plisson. Le Parisien s’est montré impérial dans le jeu au pied avec trois drop-goals notamment celui qui a offert la victoire à son équipe à la dernière minute. Un véritable cauchemar pour Perpignan. Impérial dans le jeu au pied avec trois drop-goals notamment celui qui a offert la victoire à son équipe à la dernière minute. Un véritable cauchemar pour Perpignan.

La Stat : 5

Cette deuxième journée s’est déroulée sous haute tension. Pas moins de cinq rouges ont été distribué sur les pelouses du Top 14 ce qui constitue un record pour une seule journée. Deux bagarres ont même éclaté lors de Toulon-Racing et Castres-Grenoble. Il va falloir garder son calme à l’avenir messieurs.

La Décla’ : l’arbitrage une nouvelle fois remis en cause

« On voit que ceux qui gueulent contre l’arbitrage sont très bien arbitrés la semaine suivante. On va peut-être s’y mettre alors! Les faits nous ont été contraires. Je ne comprends pas tout. La vidéo est un formidable outil, à condition de le mettre à disposition de personnes qui savent l’utiliser » – Laurent Labit, entraîneur du Racing-Métro, amer à la suite de la lourde défaite de son équipe face à Toulon.

Les autres résultats

Dans les autres rencontres, le promu, Brive, est allé s’est imposé face à Bordeaux-Bègles (25-12). Le champion en titre a lancé sa saison en disposant de Grenoble sans problème (34-6). Le Stade Toulousain s’est rassuré en l’emportant à domicile contre Bayonne avec une deuxième période de très haut niveau (40-3).

Top 14 / 2ème journée 

Toulon – Racing : 41-14
Oyonnax – Clermont : 30-19
Castres – Grenoble : 34-6
Perpignan – Stade Français : 27-28
Toulouse – Bayonne : 40-3
Biarritz – Montpellier : 19-12
Brive – Bordeaux-Bègles : 25-12

Crédit photo: Icon Sport/ Eurosport

Par Jérémy Becam / Twitter: @BecamJeremy

 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →