0

Top 14, 1ère journée : à la conquête du bouclier de Brennus

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Reprise difficile pour les favoris. Hormis pour Clermont et le Racing-Métro qui se sont respectivement imposés, dans la difficulté, face à Biarritz (22-18) et à Brive (19-14). Les autres principaux concurrents au Bouclier de Brennus ont été, soit tenu en échec, comme Toulon face à Montpellier (22-22), soit battu. C’est le cas du Stade Toulousain vaincu dans le derby de la Garonne par Bordeaux-Bègles (25-31) et du champion de France en titre, Castres, défait par Perpignan (23-26). 

Le Choc : Montpellier aurait mérité mieux

 En ouverture de cette nouvelle saison de Top 14, le finaliste du Top 14 de la saison dernière et champion d’Europe en titre, Toulon, se déplaçait au Stade Yves du Manoir pour y affronter Montpellier. Dominé durant une bonne partie de la rencontre le RCT a pourtant arraché le match nul et peut remercier Maxime Mermoz, qui a inscrit l’essai de l’égalisation en fin de rencontre sur une interception, il fila ensuite à l’en-but sans pouvoir être arrêté (71′). Auparavant les Montpelliérains avaient passé l’intégralité de la rencontre devant au tableau d’affichage grâce notamment à un essai de Yoann Audrin dès le début de la partie (4′). Toulon a souffert dans ce match, surtout en mêlé et va devoir se ressaisir pour la réception du Racing-Métro la semaine prochaine pour le choc de la deuxième journée. Montpellier s’est montré quant à lui séduisant mais doit se contenter d’un partage des points même si à quelques secondes du terme, Benoît Paillaugue avait l’occasion d’offrir la victoire aux siens sur une pénalité au niveau de la ligne médiane. En vain, ce premier choc de la saison accouche d’un nul (22-22).

Le Top : Bordeaux-Bègles s’offre le derby

 

Toulouse quant à lui n’a pas eu la même réussite que les Varois. A Chaban-Delmas, les hommes de Guy Novès ont concédé leur première défaite de la saison dans le derby de la Garonne face à Bordeaux-Bègles (25-31). Après une saison 2013 vierge de titre, les Toulousains avaient besoin de faire le plein de confiance en ce début de Top 14. Au lieu de ça, ils se sont heurtés à l’abnégation des Bordelais en défense et à leur réalisme offensif. Le seul essai de Bordeaux a été inscrit par le virevoltant Metuisela Talebula qui a fait parler sa vitesse pour donner l’avantage son équipe (13-9, 30′). Les Bordelo-Béglais peuvent également remercier leur nouveau buteur, Pierre Bernard, arrivé en provenance de Castres pour remplacer Camille Lopez (parti à Perpignan). L’ancien Castrais a réalisé un match de haute volée (9/10 face aux perches notamment). Même si cette victoire ne souffre d’aucune contestation possible, les Toulousains se sont montrés assez frustré en fin de match pour ne pas avoir pu jouer une pénaltouche au moment de la sirène.

Le Flop : Le champion de France en titre chute d’entrée

 Une page s’est tournée à Castres. Une page de son histoire qui aura duré quatre ans et qui s’est terminée avec un titre de champion à la surprise générale. Sous la houlette de son duo d’entraîneur, Laurent Labit et Laurent Travers, le CO est devenu une équipe capable de lutter avec les meilleures équipes du Top 14. Mais voilà son duo est parti au Racing-Métro et c’est Matthias Rolland qui a maintenant la lourde de tache de permettre à Castres de conserver son titre. Une tache d’autant plus difficile que les Castrais ont chuté d’entrée dans ce Top 14 face à Perpignan (23-26). Une rencontre où il aura fallu attendre l’essai tardif de Camille Lopez (77′) pour voir se dessiner un vainqueur devant un public catalan en fusion. Pourtant les champions de France en titre menait 23-19 à l’heure de jeu grâce à un essai rapidement inscrit par Marcel Garvey (0-7, 4′). Les hommes de Marc Delpoux ont su inverser la tendance avec cet essai en fin de rencontre. Si Perpignan a dominé la rencontre, tout n’est pas à jeter côté castrais. Le COa tout de même des points positifs à sortir à l’issue de ce match. Sans une infériorité numérique difficile à gérer dans les dix dernières minutes, Mathias Rolland aurait probablement signé sa première victoire en tant que manager de Castres. La saison ne fait que commencer et il est évidemment trop tôt pour tirer une conclusion de ce revers.

 La Décla’ : Guy Novès ne décolère pas

« On savait que Bordeaux, avec sa qualité, serait difficile à manœuvrer. Il y a un véritable tournant, le carton jaune que l’on prend qui n’y est absolument pas, vidéo à l’appui, et en jouant à 14, on prend dix points. Ça a une grosse incidence sur la fin de match car on perd de six points à la fin. On prend aussi une pénalité bizarre sur une soi-disant percussion de McAlister sur un joueur qui tape une chandelle, on l’a vu sur les grands écrans, c’est même risible. S’il n’y avait eu que trois points à la fin, la dernière pénalité nous donnait le nul. Il y a sûrement la qualité de Bordeaux, c’est une évidence, il faut les féliciter. Mais il y a trois quatre décisions qui sont graves de conséquences. » – Guy Novès, entraîneur du Stade Toulousain après le revers de son équipe face à Bordeaux-Bègles (25-31).

Les autres résultats 1076691-17163776-640-360

Clermont a tenu son rang en allant s’imposer à Biarritz (22-18). Le vice champion d’Europe a semblé déjà en jambe avec une très bonne entame (13-0 après seulement 20 minutes). Le Racing a souffert et n’a jamais su se mettre à l’abri face à Brive (victoire 19-14). Le Stade Français a chuté à Grenoble (19-16) tandis que Bayonne a pris la tête du classement avec son carton réalisé face à Oyonnax (39-11) et se retrouve premier leader. Cette saison a commencé sous les meilleurs auspices. Nous avons hâte de voir la suite.

TOP 14 / 1ere journée

Montpellier – Toulon : 22-22
Biarritz – Clermont : 18-22
Bayonne – Oyonnax : 39-11
Bordeaux – Toulouse : 31-25
Grenoble – Stade Français : 19-16
Racing – Brive : 19-14
Perpignan – Castres : 26-23

 

Par Jérémy Becam

Twitter: @BecamJeremy

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →