0

Saint-Etienne stoppé dans sa lancée, Troyes récompensé

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

A l’affiche de ces premiers quarts de finale de la coupe de France, le duel des reléguables entre Troyes et Nancy a vu les joueurs de l’Aube se qualifier tranquillement (3-0). Dans l’autre match de la soirée, Saint-Etienne a entamé sa semaine décisive face au FC Lorient et l’a mal débuté en s’inclinant dans les arrêts de jeu (1-2).

Troyes : le réaliste en demie

991449-16136298-640-360

Les Troyens sont décidément capables du meilleur comme du pire. Equipe séduisante en ligue 1, au jeu alléchant mais néanmoins lanterne rouge du championnat de France, Troyes a enfin su se montrer réaliste et s’est imposé facilement face à Nancy (3-0). Les joueurs de Jean-Marc Furlan ont fait la différence en seconde période grâce à des réalisations de Bréchet, Faussurier et Camus, également passeur décisif au terme d’un match excellent.

Cela faisait plus de dix ans que Troyes n’avait pas atteint le dernier carré de la compétition. Cette victoire permet aux Troyens d’illuminer une fin de saison qui s’annonce très compliquée. Du coté de Nancy, l’objectif numéro un est maintenant le maintien qui est encore largement envisageable, contrairement à Troyes qui avec sept points de retard sur le premier relégable à six matchs de la fin va devoir batailler pour se sauver.

Lorient réalise un gros coup

BPELIGUE1FCL_1304134978.jpg

Invaincu depuis 2013, Saint-Etienne a chuté sur ses terres face à des Merlus très en jambe. Les Verts ont mal débuté la semaine la plus importante de leur saison. Avec une équipe quelque peu remaniée les hommes de Christophe Galtier se sont montrés trop timorés et Lorient en a profité. Barthelmé avait ouvert le score, et l’inévitable Aubameyang lui a répondu, quelques minutes après son entrée en jeu, au terme d’une très belle action collective. En fin de match Jérémy Aliadère, le buteur maison du coté lorientais, a poignardé d’une reprise de volée Ruffier mettant fin au rêve d’une seconde épopée stéphanoise. Evidemment, il reste pour Saint-Etienne le plus important, la finale samedi soir de la Coupe de la Ligue face à un autre club breton, le Stade Rennais. Le premier rendez-vous a été manqué, les Verts vont devoir se ressaisir s’ils ne veulent pas passer à coté d’un trophée qu’ils n’ont plus soulevé depuis 30 ans.

Par Thomas Cahot
thomascahot@theyoungreport.fr

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →