0

Open d’Australie : le verdict est tombé

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Ce dimanche a marqué la fin du premier Grand Chelem de la saison 2014. Le Suisse Stanislas Wawrinka et la Chinoise Na Li ont été sacrés cette année. Dressons le bilan de cette cuvée pleine d’enseignements.

Une première pour Wawrinka, la renaissance de Federer

Wawrinka sacreě

Un Suisse en cache un autre cette année, ce n’est pas Roger Federer mais bel et bien Stanislas Wawrinka qui a soulevé le trophée. Au terme d’une finale décousue, le Suisse a battu le numéro 1 mondial Rafael Nadal en 4 sets. Dominateur au premier set puis bénéficiant d’une blessure du Majorquin, il a logiquement remporté cette finale. Remarquable tout au long de son parcours, il a successivement triomphé de Djokovic, Berdych et enfin Nadal. Wawrinka devient troisième mondial, son meilleur classement. Son homologue Suisse, a tenu sa promesse de revenir meilleur en 2014. Roger Federer a produit du très bon tennis à Melbourne avec une demi-finale à la clef. Battu par son éternelle bête noire Rafael Nadal.

Pas de record pour Djokovic et Nadal

Chacun visait un record avant le début de cet Open d’Australie. Le Serbe pouvait devenir le premier joueur de l’ère open a remporté 5 fois ce Grand Chelem. L’Espagnol, lui rêvait d’être le premier joueur de l’histoire à triompher 2 fois au moins sur chaque Grand Chelem.

Tsonga déçoit, Robert étonne

Les Français ont réalisé un bon tournoi d’ensemble. Malheureusement aucun d’entre eux ne s’est hissé en quart de finale. Jo Wilfried Tsonga dont on nourrissait beaucoup d’espoir s’est arrêté en huitième. On retiendra tout de même un très beau parcours pour Stéphane Robert, révélation française du tournoi. Battu lui aussi en huitième de finale par Andy Murray. Enfin, un petit mot sur le formidable guerrier qu’est Gilles Simon. Annoncé forfait avant le tournoi, il a finalement défendu sa place et a réussi l’exploit de remporter ses deux premiers tours en 5 sets avant de s’incliner face à Tsonga.

Li sacrée, les favorites ont flanché

Na Li triomphe

Na Li est devenue la première Chinoise titrée à l’Open d’Australie, son deuxième sacre en Grand Chelem après Roland Garros en 2011. Au bout d’une finale a deux visages, Na Li est venue à bout de la Slovaque Dominika Cibulkova en deux sets diamétralement opposés 7-6 6-0. Au sommet de son art, la Chinoise a enfin décroché ce trophée après avoir essuyé deux revers en finale en 2011 et en 2013.

Serena, Saharapova, Azarenka et les Françaises n’étaient pas à la hauteur

Elles étaient les favorites du tournoi, finalement elles ont toutes déçues. Serena Williams et Maria Sharapova ont été éliminées dès les huitièmes de finale, chacune atteinte physiquement et pas à 100%. Azarenka n’a guère été plus loin en se faisant sortir en quart de finale, elle qui était pourtant la double tenante du titre. C’est devenu une mauvaise habitude mais les tricolores ne cessent de décevoir en Grand Chelem depuis la retraite de Marion Bartoli. Cet Open d’Australie a confirmé les maux du tennis féminin avec une seule représentante au troisième tour (Alizé Cornet). La génération 93 emmenée par Caroline Garcia et Kristina Mladenovic peine à s’imposer. Toutes deux éliminées dès le premier tour.

Rendez-vous au prochain Grand Chelem à Roland Garros fin mai.

Rédigé par Alexandre Gozzi

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →