0

Mondiaux de natation : plus rien n’arrête les Français !

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

La troisième journée des championnats du Monde de natation a apporté deux nouvelles médailles à l’équipe de France. Yannick Agnel a éclaboussé de tout son talent le 200m libre et remporte sa deuxième médaille d’or depuis le début des Mondiaux de Barcelone. Jérémy Stravius a dû se contenter de la médaille de Bronze sur le 100m dos. Camille Muffat s’est, elle, rassurée en se qualifiant pour la finale du 200m libre tout comme Charlotte Bonnet .

YA

Agnel poursuit sa moisson 

Yannick Agnel a remporté sa deuxième médaille d’or en autant de courses dans ces mondiaux de Barcelone. Un an après avoir gagné le 200m aux JO de Londres, le Français a récidivé ce mardi. Le Nîmois a asphyxié et archi-dominé la course. Même s’il s’est imposé avec un temps inférieur à celui des Jeux Olympiques (1’44″20 contre 1’43″14), le Français a écrasé ses adversaires. Conor Dwyer est relégué à plus d’une seconde (1’45″32), tout comme le Russe Danila Izotov (3e en 1’45″59). La grande déception de ce 200m est Ryan Lochte (4e en 1’45″64). Agnel apporte ainsi une troisième médaille à la France dans la compétition. A 21 ans, il est déjà double champion olympique (en individuel et avec le relais 4x100m), double champion du monde (sur les mêmes épreuves) et d’Europe (sur 400m). Il peut ainsi savourer cette victoire : «Je m’y attendais pas, je me suis dit, fais ce que tu sais faire, essaie de réitérer ce que tu as fait à Londres, prend du plaisir, éclate toi. Je n’ai rien vu de toute la course. C’est vraiment génial.» 

Le bronze pour Stravius

JS

Alors que Yannick Agnel n’a eu aucun mal à se débarrasser de ses adversaires américains, cela n’a pas été le cas de Jérémy Stravius. Le Picard a pourtant débarqué à Barcelone avec le meilleur temps de l’année, 53’’09 (battu par Grevers en demi-finales, 52’’97), et héros du 4x100m en or dimanche. Le Français a du se contenter de la 3ème place du podium synonyme de médaille de bronze. C’est l’Américain Grevers qui s’est imposé en 52’’93, devant David Plummer (53’’12) et donc Stravius (53’’21), Lacourt se classant 5e (53’’51). Pourtant Stravius s’est montré très satisfait à l’issue de cette nouvelle médaille tricolore: «Je suis super content, l’objectif est atteint. J’ai été battu par plus fort que moi aujourd’hui. Je restais invaincu mais, forcément la course est différente quand on sent du monde à côté. C’était le kif total avec le public. On prend vraiment son pied !», et se veut confiant pour la suite de la compétition : «Il faut que j’égale ma perf d’il y a deux ans (3 médailles), donc j’en espère d’autres forcément. Encore une en individuel, au moins (il nage encore le 200m 4 nages, puis le 50m dos), et une ou deux en relais (4x200m et 4x100m 4 nages)

Camille Muffat se rassure et disputera la finale du 200m libre

Malgré sa désillusion lors du 400m nage libre, Camille Muffat a montré qu’elle avait encore des ressources, en obtenant le meilleur temps des séries du 200m nage libre. La médaillée d’argent aux JO 2012 sur 200 m libre a attaqué fort sa série, baissant de rythme dans les 30 derniers mètres pour un bon chrono de 1 min 56 sec 53/100e. «Je n’avais pas d’appréhension particulière. Je suis quand même partie sur un bon rythme, pour ne pas avoir à me poser de questions et ne pas tomber dans un faux rythme». Sa coéquipière en club, Charlotte Bonnet, 18 ans, a montré de belles promesses, en améliorant d’une demi-seconde son record personnel pour terminer avec le 7e temps (1:56.82). «Je suis contente, a-t-elle avoué. C’est une bonne chose de passer le cap des séries, c’était vraiment l’objectif. Je me sens super bien. J’avais hâte de rentrer dans la compétition.»

Jérémy Becam
jeremybecam@theyoungreport.fr 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →