0

Ligue 1, 30e journée : Sochaux dompte Lyon, Marseille nouveau dauphin.

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

FOOTBALL : Lyon vs Sochaux - Ligue 1 - 31/03/2013Le PSG s’impose face à Montpellier (1-0) et prend les rennes de la Ligue 1 avec 7 points d’avance sur… Marseille. Les phocéens deviennent dauphins du leader suite à leur victoire à Nice (0-1). Lyon sombre à Gerland contre Sochaux (1-2), et Saint-Etienne traîne des pieds à Troyes (2-2)

La 30ème journée décortiquée.

L’événement : Marseille sans trembler

Dimanche après-midi, l’OM se déplaçait, sans ses supporters, à Nice, au Stade du Ray. Un déplacement à risques, car en cas de défaite, les Niçois pouvaient chiper la troisième place aux Phocéens. Mais tout le contraire s’est passé. L’OM s’impose, par la plus petite des marques (0-1), certes, mais consolide sa place dans le Top 3. C’est sur la première occasion et une tête au premier poteau de Gignac sur un corner de Valbuena que Marseille ouvre le score (15’).

Le résultat ne bougera plus, mais l’addition aurait pu être beaucoup plus salée pour les Azuréens… Les joueurs d’Elie Baup se sont montrés très maladroits, à l’image de Gignac, par deux fois (31’ et 32’), ou encore André Ayew (90’).

Nice, comme ces dernières semaines, est beaucoup moins en forme et cale encore une fois. Le retour de Cvitanich, le meilleur buteur des Aiglons, n’a pas inquiété la défense phocéenne. Seule véritable occasion, une tête de … Rod Fanni sur le poteau, qui aurait pu tromper Mandanda.

Les Marseillais, que de nombreux détraqueurs annonçaient morts, prennent la seconde place aux Lyonnais et reviennent à 7 points du Paris Saint-Germain.

Le top : Lille ne ferme pas la porte à l’Europe

Il y a encore quelques semaines, tout le monde voyait Lille finir dans le ventre mou du classement. Mais les Lillois sont loin d’avoir dit leur dernier mort. En effet, ils s’imposent en terres bretonnes à Brest (1-2). Malgré un début de match calamiteux et l’ouverture du score de Brest (10’, Raspentino), les Dogues ont puisé dans leurs ressources pour venir à bout des Bretons. C’est Kalou qui sonne la révolte lilloise d’une tête à bout portant sur un corner (18’).

A la 60ème minute de jeu, Roux remplace Payet. L’ancien attaquant du Stade Brestois, pas tari de critiques, se fait justice lui même, et offre la victoire aux protégés de Rudi Garcia sur une superbe ouverture de Pedretti (79’).

Avec cette belle victoire, Lille revient à 4 points du podium et poursuit sa série d’invincibilité (5 victoires de rang).

Le flop’ : Lyon n’y arrive plus

Les Lyonnais viennent, sûrement, de dire « Adieu » au titre de Champion de France. La conséquence d’une deuxième défaite d’affilée, face à Sochaux, hier soir (1-2).

Face aux 18èmes du championnat, il fallait un résultat pour rester au contact du PSG. Les Rhodaniens ont eu beau tenter, les Dieux du football étaient du côté des Lionceaux. Sio ouvre le score suite à un corner de Boudebouz (50’). Gomis égalise sur penalty, suite à une faute de Poujol sur Lacazette, et redonne espoirs à ses coéquipiers (68’). Ces derniers qui échoueront tour à tour. Lacazette trouve la transversale de Pouplin (67’), Lisandro, le poteau (76’). Lyon a la main mise sur le match, emmené par un excellent Grenier qui aura grandement contribué à la survie de son équipe. Jusqu’à la 88ème minute… alors que les joueurs de Rémi Garde poussent en fin de match. En contre, Sio profite de l’incroyable nonchalance de Lovren, et sert Bakambu qui fusille Vercoutre de près.

Pouplin sortira un arrêt décisif sur un coup-franc de Grenier (90’).

La bronca de Gerland en dit long… Lyon est désormais troisième.

Le joueur : Gameiro, le remplaçant au mental d’acier

Encore remplaçant au coup d’envoi de PSG-Montpellier, vendredi soir, Kévin Gameiro n’a jamais prononcé son mécontentement auprès du staff parisien. Profitant de bouts de matchs, l’ancien lorientais prend ce qu’on lui donne et offre toute son énergie au collectif. La récompense est venue à la 81ème minute, vendredi. Sur un bon travail de Ménez, ce dernier trouve Ibrahimovic dans la surface, côté gauche. Zlatan sert Gameiro, qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Le but du Parisien sera le seul de la soirée. Décisif lors de la plupart de ses entrées, Gameiro est le héro du match, 5 jours avant d’affronter le FC Barcelone en Ligue des Champions.

Le natif de Senlis est le deuxième meilleur buteur parisien cette saison avec 6 réalisations. Son ratio est aussi important que Zlatan Ibrahimovic ( un but toutes les 93 minutes ). Alors est-ce que Carlo Ancelotti, qui a dit que Kévin « mérite plus de temps de jeu », laissera le Français s’exprimer, un peu plus, sur le terrain ?

Les résultats

Paris SG 1-0 Montpellier

Troyes 2-2 Saint-Etienne

Rennes 0-2 Nancy

Evian TG 2-2 Reims

Bordeaux 1-1 Lorient

Ajaccio 2-3 Toulouse

Valencienne 3-4 Bastia

Nice 0-1 Marseille

Brest 1-2 Lille

Lyon 1-2 Sochaux

 Par Valentin Paris

valentinparis@theyoungreport.fr

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →