0

Le nouveau Vélodrome coûte cher à l’OM

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Le Stade Vélodrome va bientôt faire peau neuve. L’Olympique de Marseille va pouvoir enfin jouer dans son nouveau stade après deux ans de travaux de rénovations. Le problème est de savoir qui va va payer la facture? Le club et la Ville se livrent une guerre sans merci. Explications.

Vincent Labrune aux côtés de Margarita Louis Dreyfus (@Wikipédia)

Vincent Labrune aux côtés de Margarita Louis Dreyfus (@Wikipédia)

Le Stade Vélodrome va bientôt finir sa mue. Passant de 59 000 à 67 500 places, les travaux du stade ont coûté cher mais forcément le loyer du stade a augmenté. Qui va payer l’augmentation?

Un loyer exorbitant pour l’OM

Avant les travaux du stade, le club le plus populaire de France ne payait que 1,5 millions d’euros de loyer annuels. Ensuite, pendant les travaux, le club dirigé par Vincent Labrune versait un loyer de 50 000 euros par an. Jusque là tout va bien. Mais le bat blesse en ce qui concerne le futur loyer à payer après les travaux. Les champions de France 2010 étaient prêts à payer une somme aux alentours de 3 millions d’euros par année, mais la somme réclamée atteint désormais les 8 millions d’euros. Un écart de cinq millions insurmontable pour le club. « Que l’OM paie un loyer en fonction des recettes, c’est tout à fait normal. Mais la moindre des choses est que l’augmentation du loyer soit indexée sur l’augmentation des recettes. Sinon le club est mort », a déclaré Vincent Labrune à la Provence.

Un bras de fer avec la Ville? 

Face à l’impossibilité du club à payer le loyer du stade, la Ville doit trouver une solution. Jean-Claude Gaudin, le Maire de Marseille, ne cache pas d’ailleurs les soucis qu’il rencontrent avec l’Olympique de Marseille « on aura sûrement des difficultés avec l’OM ». La Ville réclamerait au moins la somme de 5 millions d’euros à l’OM, une somme jugée un peu trop excessive par le club. En cas d’accord, il reste tout de même trois millions d’euros à payer, une différence sûrement réclamée aux contribuables Marseillais.

Le stade le plus coûteux à rénover

Rénover en vue de l’Euro 2016 qui se déroulera en France, le Stade Vélodrome aura coûter la bagatelle de 267 millions d’euros, soit la rénovation la plus coûteuse en France. A Toulouse la rénovation a coûté 35 millions d’euros, à Saint-Etienne 75 millions d’euros, à Lens 70 millions et à Paris 75 millions d’euros.

Une facture salée pour le club provençale qui avait sous-estimé mes coûts de tels travaux. Le club n’est pas le seul en tort puisque la Ville elle-même a été dépassé par les événements.

Alexandre Gozzi

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →