0

« La France de 2025 » : après la pluie, le beau temps ?

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Alors que la majorité des Français bronzaient tranquillement en vacances, les ministres du gouvernement de François Hollande ont dû pendant leurs vacances, en France, bûcher sur la « France de 2025 » et ce, en fonction de leur portefeuille. Quelles sont les propositions phares de ce séminaire ? Seront-elles applicables dans le futur ? La question reste de mise d’autant plus que les mauvaises nouvelles s’accumulent actuellement pour les Français.

6171034096_2cf0e869df_o

Un certain décalage. C’est ce qui sépare la mission qu’ont dû accomplir les ministres durant leurs vacances de la situation quotidienne des Français. Ce ne sont pas moins de douze années qui séparent la réflexion des ministres durant leurs congés de la dure réalité présente. Le Premier ministre ne s’en détache pourtant pas affirmant qu’un gouvernement doit être capable d’agir à court comme à moyen terme. Et pour cause, Jean-Marc Ayrault le martèle avec un slogan bien à lui : « agir près et voir loin ».

Une réflexion encore floue

Si les ministres vont travailler afin d’orienter la politique générale du pays vers l’avenir, il semblerait que trois grands thèmes soient prioritaires.

Le premier d’entre eux est la capacité d’influence économique et culturelle de la France dans dix ans et ce, en ayant un modèle de production inscrit dans l’incontrôlable système de la mondialisation.

Le projet de réflexion prévoit également d’évaluer la capacité de production et d’innovation du pays, notamment à l’aide du rapport « Innovation 2030 » qui sera rendu prochainement par l’ancienne directrice générale d’Areva, Anne Lauvergeon.

Anne_Lauvergeon_-_Université_d'été_du_MEDEF_2009

Le futur, c’est maintenant

Mettre l’accent sur l’avenir est impératif pour François Hollande d’autant plus que les difficultés actuelles seront oubliées dans les années à venir grâce à la politique du président de la République. Tandis que les Français attendent des jours meilleurs, le gouvernement table sur une tranche de 10 ans pour anticiper les défis à relever et ne pas rester dans des sables mouvants économiques dont peine à sortir le pays. L’unité de la République est ainsi un thème cher au chef de l’Etat. Reste à savoir si le tout va se concrétiser rapidement à plus forte raison que les propositions élaborées au bord de la piscine par les ministres n’ont pas encore été dévoilées. Rendez-vous dans dix ans.

Par Jérémy Pastor

@JeremyPastor

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →