0

La Belle et la Bête : une histoire éternelle

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Une histoire source inépuisable d’inspiration. Chez les réalisateurs, aussi le conte fascine : C’est au tour de Christophe Gans de proposer sa propre vision de l’histoire avec, en tête d’affiche, Léa Seydoux en Belle rêveuse face à la Bête, jouée par Vincent Cassel.

Synopsis : un riche marchand perd toute sa fortune après le naufrage de ses navires. Exilé à la campagne avec ses 6 enfants, il découvre un château abandonné aux coffres remplis de joyaux. En repartant, il vole une rose pour la plus jeune de ses filles. Mais le maitre du domaine, une bête sanguinaire le condamne alors à mort. Belle, sa dernière fille, se sacrifie et prend sa place contre son accord. Commence alors une relation amitié-haine entre les deux seules âmes du château…

La belle et la bete

Des libertés d’interprétations 

Belle a 5 frères et sœurs. La Bête est un ancien chasseur insatisfait au passé mythologique. Bien loin du conte traditionnel. Autant d’interprétations qui, même si l’histoire reste semblable, transforment le genre du film. Davantage mystique et magique, le long métrage prend le parti de privilégier le fantastique et le merveilleux plutôt que d’approfondir les relations entre les deux personnages. Les effets spéciaux, parfois un peu exagérés dans l’univers du conte, rendent l’ensemble bancal. Le réalisme est totalement exclu, la psychologie  absente. Ces petits défauts font dans l’ensemble un film agréable à regarder mais manquant cruellement d’humanisme.

Léa Seydoux, un espoir du cinéma 

L’actrice polémique de « La Vie d’Adèle » poursuit sa carrière sur grand écran. Après sa palme d’or à Cannes en 2013, la jeune femme de 28 ans enchaine les productions américaines comme françaises. Nominée aux César du cinéma cette année pour le prix de la meilleure actrice, la récompense reviendra finalement à Sandrine Kiberlain pour son rôle d’Ariane Felder dans « 9 mois ferme ». La prochaine nomination sera-t-elle la bonne ? La jolie blonde a en tout cas de nombreux projets prometteurs en tête.

 

 Par Orane Scherschel

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →