0

Handball: ils sont indestructibles !

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Les Bleus ne sont décidément pas rassasiés, ils sont devenus, ce dimanche, champions d’Europe pour la troisième fois de leur histoire. Victorieux 41-32 des Danois au Danemark, leur sacre est total. Un mot : exceptionnel.

Une finale à sens unique

HAND : FINALE FRANCE - DANEMARK

Au terme d’une finale impressionnante de maîtrise, les Français ont éteint la salle d’Herning dès l’entame en menant 10 à 4 à la 12ème minute. Claude Onesta a mené son équipe en fin stratège qu’il est. Thierry Omeyer, le gardien tricolore, a écœuré les tenants du titre en étant à 60% de réussite dans le premier quart d’heure. En attaque tout a été parfait. Toutes les combinaisons tentées ont fonctionné. Nikola Karabatic, MVP du tournoi, a été un parfait chef d’orchestre. La base arrière qu’il compose avec Daniel Narcisse et Valentin Porte a régalé toute la France. La base avant composée de Guigou, Sorhaindo et Abalo a, par sa technique et sa vivacité, détruit le Danemark.

Porte, Guigou et Abalo incroyables

Valentin Porte est bel et bien LA révélation du tournoi. Pour sa première compétition internationale avec les Bleus, il a tout simplement répondu présent avec ses 9 buts en finale et ses 7 buts en demi-finale contre l’Espagne. Le Montpelliérain, Michael Guigou a comme d’habitude été grandiose avec ses 10 buts contre les Danois, il finit meilleur buteur de la finale. Très bon contre attaquant, formidable tireur de penalty et habile à l’aile, il a prouvé qu’il était toujours présent dans les grands rendez-vous. Enfin, Luc Abalo a également réussi sa finale avec 7 buts à son actif. Doté d’une détente exceptionnelle et d’un bras gauche élastique, le joueur du PSG Handball a marqué des buts impressionnants.

Un parcours magnifique et un avenir assuré

Les Français ont tout simplement dominé de la tête et des épaules ce championnat d’Europe 2014. Avec des succès probants notamment contre la Croatie, l’Espagne, le Danemark ou la Pologne. Une petite défaite dans un match sans enjeu contre la Suède a été la toute petite fausse note du parcours. Porte, Nyokas, Dumoulin, Luka Karabatic et Grébille sont l’avenir des Bleus pour mener la France vers de nouveaux succès.

Rédigé par Alexandre Gozzi 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →