0

Formule 1 : Suzuka, un circuit tant exigeant que magnifique

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Le paddock continue sa tournée asiatique ce week-end au Japon sur le tracé de Suzuka. Deux semaines après les fastes de Singapour, retour à la bonne vielle tradition avec Suzuka. Suzuka fait partie des 5 fantastiques avec Monaco, Spa-Francorchamps, Silverstone et Monza. The Young Report fait le point sur les enjeux et les records du circuit.

Le Japon et la Formule 1 : bien plus qu’une simple course

Prise de vue dans les Esses de Suzuka (@Wikipédia)

Prise de vue dans les Esses de Suzuka (@Wikipédia)

Construit en septembre 1962 par l’architecte néerlandais John Hugenholtz, le circuit n’entre qu’en 1987 au calendrier de la Formule 1. Depuis seulement à deux exceptions, le Grand Prix du Japon ne se déroulera pas sur ce circuit. Suzuka a construit sa légende pour ses courses à rebondissements et ses conditions météorologiques très instables. Les Esses sont les virages réputés du circuit et créent en général des incidents. Toutes ces caractéristiques sont très appréciées par les pilotes de Formule 1 qui s’en donnent à coeur joie pour enthousiasmer le public japonais particulièrement féru de course automobile.

 

 

Chiffres et records

53 : comme le nombre de tours à parcourir ce dimanche

5,807  : soit la distance parcourue en km pour faire un tour

18 : comme le nombre de virages pour boucler un tour

1’31 »540 : soit le record du tour en course établi par Kimi Raïkkönen en 2005 au volant d’une McLaren Mercedes

1’28 »954 : soit le record du tour en qualification établi par Michael Schumacher en 2006 à bord d’une Ferrari

6 : comme le nombre de victoires de Michael Schumacher (1995, 1997, 2000, 2001, 2002 et 2004) ce qui est un record.

4 : comme le nombre de pilotes actuels victorieux à Suzuka. Il s’agit de Vettel (2009, 2010, 2012 et 2013), Raïkkönen (2005), Alonso (2006) et Button (2011).

Les enjeux majeurs du Grand Prix

A cinq courses de la fin de la saison, chaque point compte dans l’obtention des titres pilotes et constructeurs. A Suzuka, les yeux seront rivés sur le duel opposant Lewis Hamilton à Nico Rosberg. Le Britannique à la faveur de sa victoire et de l’abandon de son coéquipier à Singapour a repris la tête du classement pour seulement 3 points. Derrière la bataille fait rage entre les pilotes Red Bull, Ferrari et Williams.

Quelques vidéos à présents :

Un tour embarqué dans la Mercedes d’Hamilton en 2013 : 

Senna et Prost se rentrent dedans en 1990 :

Parti 17ème, Raïkkönen double Fisichella dans le dernier tour pour s’adjuger la victoire en 2005 : 

On se retrouve dimanche pour évoquer la course.

Alexandre Gozzi

 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →