0

Facebook crée un début de polémique

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

images

Un habitant du Territoire de Belfort, s’est vu suggérer la lecture du livre d’Adolf Hitler «Mein Kampf» rédigé en 1924 sur Facebook. Ce dernier regrette les automatismes présents sur le célèbre réseau social. Facebook a annoncé qu’il remédierai au problème.

C’est un début de polémique à laquelle Facebook tente de mettre fin très rapidement. En effet, il y a quelques jours un internaute de l’Est de la France s’est vu suggérer la lecture de «Mein Kampf», le célèbre ouvrage d’Adolf Hitler datant de 1942. Mais voilà, Pascal, l’internaute en question s’est dit « chagriné » par cette publication et nie toute implication avec le Troisième Reich. Il assume toutefois être fan de romans policiers mais en aucun cas ce genre de livre. L’internaute, embarrassé, s’est expliqué sur les ondes de France Inter en expliquant qu’il trouvait dommage  que « Facebook considère Mein Kampf comme tout et n’importe quoi ». Par ailleurs, ce sont les notifications « lus » des livres de Philip Ker qui font apparaître l’ouvrage d’Adolf Hitler comme le révèle les différents tests effectués par l’AFP sur différents profils Facebook.

Une situation embarassante pour le réseau social
Après l’apparition de ce genre de publication, Facebook France a annoncé prendre des mesures afin que cela ne se reproduise plus. Mais voilà le mal est fait. En réaction à ceci, Facebook a pris les devants lundi dernier en faisant en sorte que l’ouvrage ne soit plus suggéré à ses utilisateurs. Malgré tout, le réseau social ne fermera pas la page dédiée au livre, aimé par près de 30000 personnes. La raison de ce rapprochement entre « Mein Kampf » et les livres de Philip Kerr ? Les cookies, qui mémorisent l’information de vos recherches sur internet. Pour ne plus subir ce désagrément, les spécialistes suggèrent de supprimer les fichiers temporaires et l’historique de navigation.

Pour info, « Mein Kampf » tombera dans le domaine public en 2016 car en effet, la France autorise la publication d’un tel livre 70 ans après la mort de son auteur, en l’occurrence ici Adolf Hitler décédé en 1945.
[gravatar email= »morel.bastien92@gmail.com » size= »100″ alt= »Bastien Morel » class= »user-picture »] Par Bastien Morel

 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →