0

Environnement : Volkswagen a truqué les tests de pollution !

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Volkswagen est au cœur d’un scandale sans précédent. Le constructeur allemand  a truqué les tests de pollution sur ses voitures à l’aide d’un logiciel. 11 millions de véhicules seraient concernés dans le monde.

Depuis l’avènement de l’écologie et le fameux protocole de Kyoto, tous le monde s’efforce ou essaye de réduire les émissions polluantes de gaz à effet de serre. Les voitures doivent être moins polluantes et des grilles d’évaluations sont créées pour identifier les voitures les plus polluantes et celles dites « propres » qui polluent le moins. Cette grille se fonde en réalité sur la quantité de CO², de dioxyde de carbone, émise par la voiture à chaque kilomètre parcouru.

Volkswagen a triché !

Le premier constructeur automobile mondial, Volkswagen, a été épinglé par l’agence environnementale américaine (EPA) pour avoir falsifié les tests qui leur permettaient de savoir la quantité de CO² émise par les modèles du constructeur. La marque allemande, acculée a avoué la tricherie qui concernerait pas moins de 11 millions de véhicules dans le monde entier. L’action du groupe a fortement chuté et les Etats-Unis ont ouvert une enquête pénale en plus de l’enquête officielle de l’EPA. Le verdict pourrait infliger une amende de 18 milliards de dollars au groupe.

La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a publié un communiqué dans lequel elle affirme avoir « saisi l’Agence fédérale américaine de la protection de l’environnement pour obtenir tous les éléments d’information pertinents, permettant d’apprécier la nature de la fraude et les moyens mis en œuvre pour la détecter ». La ministre a par ailleurs demandé à l’Union Technique de l’automobile, du motocycle et du cycle (UTAC) de lancer une enquête pour déterminer si la fraude a été réalisée en France et surtout quels sont les moyens pour éviter que cela se reproduise.

Dans le même temps, l’Allemagne et l’Italie ont lancé des enquêtes et la Corée du Sud compte réaliser des tests. C’est un scandale lourd pour Volkswagen qui s’est hissée il y a peu à la première place mondiale des constructeurs automobiles avec près de 11 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2014 et 10 millions de voitures vendues, devant le Japonais, Toyota.

JP

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →