0

Des applications smartphones espionnées

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Il était déjà possible d’espionner notre conjoint ou nos ennemis via des applications smartphones, mais ici le vice est poussé encore plus loin. Le journal anglais « The Guardian » dévoile une affaire d’espionnage de smartphones via des applications mobiles tel que Angry Birds, ou Google Maps. Les bénéficiaires de ces informations seraient les services de renseignements des États-Unis. L’accès aux informations personnelles via les applications pourrait alors se limiter à la géolocalisation, le réseau utilisé,  ou encore le modèle du mobile. Mais « The Guardian » dévoile également un accès à des données beaucoup plus personnelles comme le numéro de téléphone, l’adresse, la liste de contacts, voire même les messages. De quoi faire froid dans le dos.

 

Par Sabrine Zahran

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →