0

Coupe de France : les 16èmes de finale.

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Nouvelle semaine de Coupe de France avec les 16ème de finale de la compétition. Et si les 32ème de finale n’avaient été qu’une promenade de santé pour les clubs de Ligue 1, ces 16ème, eux, ont été leur tombeau avec l’élimination de 7 clubs de l’élite. 

Tirage-16èmes-de-finale-Coupe-de-France

Bordeaux/Toulouse : la honte. Paris, l’élimination surprise.

Si parmi l’élite, c’est l’hécatombe, deux résultats en particulier ont retenu l’attention. Celui du tenant du titre Bordeaux tout d’abord. Déjà en difficulté contre Raon l’Etape (CFA) lors du tour précédent, le club girondin a vu le couperet des tirs au but s’abattre sur sa nuque lors de ces 16ème de finale. Le bourreau ? Balagne Île Rousse, club de cinquième division. Jouant crânement sa chance et profitant de Bordelais apathiques et mornes, le club corse s’est qualifié pour les huitièmes de finale au terme d’une séance de penaltys (4 t.a.b 3) et un 0-0 déprimant.
L’autre performance, c’est le club de Moulins (CFA) qui la réalise. Auteurs d’un match plein face à un Toulouse FC en clair manque d’inspiration, les Alliégeois se sont offert le scalp de l’actuel 11ème de Ligue 1 lui aussi vainqueur difficile au tour précédent face à Romorantin (CFA). Deux performances à la limite de la faute professionnelle qui finissent presque par faire oublier les éliminations de Sochaux à Angers, (2ème de Ligue 2) 1-0, d’Ajaccio chez lui face à Caen (7ème de Ligue 2) 0-2 et de Bastia à Lens (3ème de Ligue 2) 2-1 après une prolongation disputée.

En revanche, ce que l’on n’oubliera pas, c’est l’élimination du Paris Saint-Germain hier soir chez lui, face à Montpellier. Victimes d’une formation montpelliéraine remontée à bloc et qui reprend du poil de la bête depuis l’arrivée de Rolland Courbis, le club de la capitale qui ne semblait pas avoir fait de la Coupe de France un objectif prioritaire, voit pourtant ses rêves de conquête totale s’écrouler.

L’OM humilié. Lyon, et Monaco assurent l’essentiel.

Auteur d’un match calamiteux, l’Olympique de Marseille a lui véritablement sombré au Vélodrome, chez lui face à Nice . Pourtant, malgré quatre buts et un jeu offensif loin d’être inintéressant, le club phocéen a encaissé cinq buts. La raison évoquée ? Une défense centrale passive, vieillissante et des latéraux qui ne sont pas au niveau. L’OGC Nice, quant à lui, est l’auteur d’un match sérieux et disputé jusqu’au bout. Tout comme le match de Lyon à Yzeure (CFA). Vainqueur 3 buts à 1 d’une vaillante formation qui a éliminé Lorient lors du tour précédent, les Lyonnais ont encaissé un but à la 74e minute par Mbaye et ont marqué trois fois en 10 minutes dès la 76ème minute.

Lille en revanche n’a pas donné dans la dentelle. 3-0 chez ses voisins de Croix (CFA2) et bonjour les huitièmes de finale. Tout comme Rennes vainqueur à Boulogne-sur-Mer (Nat) 2-0. En revanche, le voisin breton Guingamp à dû s’employer et aller en prolongations pour venir à bout d’une solide formation de Concarneau (CFA).

Du coté de Monaco, la fête aurait dû battre son plein. Retrouvant son ancien capitaine historique Ludovic Giuly, maintenant capitaine de Chasseley Monts D’Or (CFA), le club de la principauté n’a pas fait de cadeau à celui qui a tant fait pour le club en s’imposant 3-0. Mais le cœur n’est pas aux réjouissances car Falcao, attaquant star de l’AS Monaco se blesse gravement sur un tacle du défenseur de Monts D’Or Soner Ertek. Victime d’une rupture des ligaments croisés, sa saison est terminée et sa participation à la coupe du Monde, largement compromise. Enfin, le petit poucet, le FC Sète se qualifie pour les huitièmes de finale après sa victoire 2-0 face à Jura Sud. Ce jeudi soir, deux matchs au programme Cannes (CFA) contre Plabennec (CFA) et Auxerre (L2) qui affrontera Dijon (L2) pour un derby 100% bourguignon.

Résultats des 16e de finale.

Ajaccio (L1)

0-2

Caen (L2)

Moulins (CFA)

2-1

Toulouse (L1)

Lens (L2)

2-1

Bastia (L1)

CA Bastia (L2)

2-2 (5tàb4)

Niort (L2)

Concarneau (CFA)

2-3

Guingamp (L1)

FC Sète (CFA2)

2-0

Jura Sud (CFA)

Croix (CFA2)

0-3

Lille (L1)

Marseille (L1)

4-5

Nice (L1)

PSG (L1)

1-2

Montpellier (L1)

Chasselay Monts d’Or (CFA)

0-3

Monaco (L1)

Yzeure (CFA)

1-3

Lyon (L1)

L’Île-Rousse (CFA2)

0-0 (4tàb3)

Bordeaux (L1)

Boulogne-sur-Mer (Nat)

0-2

Rennes (L1)

Auxerre (L2)

23/01/2014

18:30

Dijon (L2)

Angers (L2)

1-0

20:00

Sochaux (L1)

Cannes (CFA)

23/01/2014

20:00

Plabennec (CFA)

 

Benjamin de Haro

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →