0

Conférence de presse de François Hollande : les annonces pour 2017

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Ce lundi après-midi, François Hollande a tenu la traditionnelle conférence de presse semestrielle depuis la salle des fêtes de l’Elysée. Immigration, Etat Islamique, code du travail ou encore baisse d’impôts, The Young Report fait le point sur les annonces du chef de l’Etat.

Que faut-il retenir de la conférence de presse de François Hollande ? A un an et huit mois de la prochaine élection présidentielle, le président de la République a tenu la conférence de presse semestrielle afin d’éclairer les journalistes et les Français sur les grandes lignes de sa politique pour la fin de son mandat.

A l’étranger
Suite au sursaut de l’opinion publique après la publication de la photographie du petit Aylan, le chef de l’Etat a fait plusieurs annonces par rapport à la question de l’accueil des migrants. François Hollande a ainsi décidé que la France accueillerait 24.000 migrants sur deux ans parmi les 120.000 que l’Union Européenne a décidé de répartir. Par ailleurs, le chef de l’Etat souhaite traiter le problème en amont en mettant à disposition des pays dit « de transit » une aide logistique et financière pour raccompagner les migrants qui ne sont pas là pour des raisons humanitaires, politiques mais pour des raisons purement économiques.
Quant à la question du problème de fond concernant l’arrivée massive de Syriens en Europe, François Hollande estime que la seule réponse au problème réside dans la lutte contre l’Etat islamique et le départ de Bachar Al-Asad. Pour cela, notre chef de guerre compte ordonner des frappes aériennes contre l’EI en Syrie aux côtés des américains. Des vols de reconnaissances sont d’ores et déjà planifiés pour mardi. A propos de l’envoi de troupes au sol en Syrie et en Irak, François Hollande estime cette solution « d’irréaliste et inconséquente » car « c’est aux pays voisins d’intervenir », comme l’Arabie Saoudite l’a fait au Yémen par exemple.

Retour en France
François Hollande a par ailleurs fait de grandes annonces concernant sa politique générale puis ensuite plus précisément sur le volet le plus important : l’économie, la baisse de l’imposition et la lutte contre le chômage.
Concernant sa promesse de baisse des impôts à hauteur de 2 milliards d’euros en 2016, François Hollande a confirmé que ce serait grâce à des économies réalisées sur les dépenses de l’Etat. Il a par ailleurs précisé que cette baisse d’impôt concernerait pas moins de 8 millions de foyers.

Le chef de l’Etat a esquivé la question de sa représentation en 2017, en fonction de l’évolution du chômage qui est selon lui « une exigence morale ». Cependant, et dans le but de favoriser l’embauche, François Hollande a annoncé une réforme du code du travail dans les mois à venir. Menée par le ministre de l’Economie et des Finances, Emmanuel Macron, cette réforme ne toucheraient pas aux « garanties essentielles » telles que le contrat, la durée de travail règlementaire ou encore le smic, mais devrait apporter une certaine flexibilité aux entreprises pour favoriser l’embauche. Le contenu de cette réforme reste encore très flou.

Enfin, le chef de l’Etat a annoncé qu’il convoquerait l’ensemble des parlementaires pour voter deux à trois réformes constitutionnelles. La première concerne la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires. La seconde permettra la réforme, très attendue, du Conseil supérieur de la magistrature. Enfin la troisième loi constitutionnelle, peu probable, consisterait à inclure une dose de proportionnelle pour les élections législatives. Ainsi le nombre de voix à l’échelle nationale serait pris en compte, permettant à certains partis comme Europe Ecologie-Les Verts et surtout le Front National de pouvoir obtenir plus de sièges de députés. (Actuellement 18 pour EELV et 2 pour le FN).

François Hollande a encore un peu plus d’un an et demi pour faire ses preuves sur le volet économique, seul partie qui pourrait, peut-être, lui permettre d’être réélu en 2017. 2015 sera également l’année de l’Ecologie pour François Hollande, puisque la France sera l’hôte de la COP21, la conférence des Nations Unies pour le climat, à Paris en novembre prochain.

JP

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →