0

Chelsea prend une option pour la finale, Fenerbahce peut nourrir des regrets.

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Coup-franc-David-Luiz-Bale-Chelsea-640x360

Match aller des demies-finale de la Ligue Europa qui opposait l’équipe surprise du FC Bale aux champions d’Europe en titre Chelsea. Dans l’autre match de la soirée, les turcs de Fenerbahce ont disposés des portugais de Benfica, 1 à 0.

 Chelsea en route vers Amsterdam

Grâce à leur victoire hier soir 2 buts à 1 sur la pelouse du FC Bale, les hommes de Rafael Benitez ont pris une sérieuse option pour la finale qui aura lieu à Amsterdam. Champion d’Europe en titre, les Blues peuvent réaliser un doublé européen. Souvent malmené dans ce match mais aussi malchanceux, Chelsea a su se montrer opportuniste et robuste en défense. Grace à Victor Moses en début de match et à David Luiz dans les dernières secondes, Chelsea peut désormais se tourner sereinement vers le match retour à Stamford Bridge. Malgré le soutien de Roger Federer et d’un Parc Saint-Jacques plein à craquer, les joueurs de Bale ont montrés leur limite. Avec plus de 90% de chance de ne pas se qualifier pour la finale, les coéquipiers de Sébastien Frei vont devoir tout donner au match retour s’ils veulent goûter pour la première fois de leur histoire à une finale européenne.

Fenerbahce peut nourrir des regrets.fenerbahce-joie_196359_FENERBAHCE_JOIE_250413

Dans un stade en feu, les coéquipiers de Moussa Sow sont venus à bout de Benfica, 1 but à 0. C’est la première défaite de Benfica cette saison en Europa League et surtout la première défait depuis 38 matchs, toutes compétitions confondues. Pourtant favoris, les portugais n’ont rien montrés hier soir, contrairement à des Turcs très malchanceux qui ont touchés par 3 fois les montants d’Arthur. Grace à un but Korkmaz Egemen (71ème), dit « le gladiateur », Fenerbahce a désormais 59% de chance de se qualifier pour la finale. Du coté de Lisbonne, il faudra montrer un autre visage au match retour pour ne pas connaitre une désillusion.

Par Thomas Cahot

thomascahot@theyoungreport.fr

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →