0

C1 : Paris verni, l’OM puni

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

953749-15680884-640-360

Le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des Champions a offert des destins bien différents à Marseille, et à Paris, les deux seuls clubs français en lice après l’élimination de Lyon hier soir en barrages. Le moins que l’on puisse dire c’est que les Marseillais ont été gatés pour leur retour dans la compétition un an après l’avoir quittée. Ce soir à Monaco, l’OM a hérité du groupe de la mort en compagnie d’Arsenal et du Borussia Dortmund, tous les deux déjà présents dans le groupe du vice-champion de France en 2011, et de Naples, deuxième de Série A la saison passée et qui s’est considérablement renforcé durant le mercato estival. Même si Arsenal est moins flamboyant que par le passé, son vécu européen reste impressionnant et les Gunners font toujours figure de références en Europe. Trajectoire à l’opposée, celle du Borussia Dortmund, finaliste l’an passé et qui fait désormais parti des favoris de la compétition. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les joueurs de Elie Baup auront fort à faire pour espérer au moins obtenir une troisième place, soit être reversé en Ligue Europa.

Pour le Paris Saint-Germain, le tirage a comme la saison dernière était relativement clément avec Benfica, l’Olympiakos et les Belges de Anderlecht. Trois adversaires à la portée du club de la capitale, du moins si il veut confirmer ses ambitions et démontrer à l’Europe du football qu’il faudra bien compter sur lui cette saison. Des promesses le PSG en dégagent, mais cette nouvelle dimension demande confirmation et une qualification n’est pas envisageable, elle est impérative.

Real-Juventus, Bayern-City, Barça-Milan : chocs en stock

Dans les autres groupes, le hasard a aussi bien fait pour le spectacle. Dans le groupe H, le FC Barcelone et le Milan AC se retrouvent plus d’un an après leur quart de finale de 2012 et la victoire du Barça (0-0, 3-1), en compagnie de l’Ajax, autre club historique du football européen. D’autres belles affiches seront attendues comme une double confrontation bouillante entre la Juve et le Real, ou encore entre le Bayern, tenant du titre, et les Anglais de Manchester City.

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →