0

Ballon d’or: Cristiano Ronaldo récupère sa couronne

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Le verdict est tombé. Cristiano Ronaldo a reçu ce lundi à Zurich, le ballon d’or 2013. Son deuxième, après celui de 2008. Il devance l’Argentin Lionel Messi et le Français Franck Ribéry. Un trophée qui vient récompenser un joueur qui aura affolé les statistiques de cette saison mais qui n’a raflé aucun titre majeur contrairement à Ribéry qui échoue donc à une place de la consécration suprême.

 Ronaldo, les statistiques plutôt que les trophées

 ronaldo

Du suspense il n’y en a pas vraiment eu dans cette course au ballon d’or. En effet, depuis la fin des barrages pour la Coupe du monde, les pronostiqueurs ont toujours placé Cristiano Ronaldo comme favori. Mérité ? Si l’attaquant portugais n’a pas remporté de trophée majeur, il a néanmoins réalisé une année 2013 d’un niveau exceptionnelle affolant les compteurs. Que ce soit avec son club ou avec sa sélection. Sur l’année civile, Ronaldo a inscrit pas moins de 69 buts toutes compétitions confondues. Ce qui fait de lui, le meilleur buteur en Europe. Le natif de l’île de Madère trône également au sommet du classement des buteurs de la Ligue des champions (14 réalisations pour 10 rencontres). Aucun de ses deux adversaires n’approche de telles statistiques. Même si l’attaquant du Real Madrid n’a remporté aucun titre l’an dernier, il a cristallisé tous les regards fin 2013.

Tout d’abord, lorsque le président de la Fifa, Sepp Blatter, s’est moqué de lui, le décrivant « comme un commandant sur un terrain » tout en le mimant sous les traits d’un militaire, avant d’indiquer qu’il préférait Lionel Messi. Déclarations qui ont suscité la polémique et qui ont fait dire à beaucoup que la Fifa favorisait l’Argentin. Pour apaiser les tensions nées de ces déclarations, la Fifa a décidé de repousser de 15 jours la fin du scrutin pour désigner le prochain Ballon d’Or (du 15 au 29 novembre). Un changement bénéfique pour Cristiano Ronaldo, car il a permis de prendre en compte le fracassant triplé du Portugais en barrage retour du Mondial-2014, le 19 novembre (3-2 contre la Suède, après avoir déjà inscrit l’unique but de l’aller). Ce sont tous ces éléments qui font de Cristiano Ronaldo un ballon d’Or totalement légitime. N’en déplaisent aux détracteurs du joueur du Real Madrid. Par ailleurs, il devient  le premier Portugais à remporter deux fois le ballon d’or.

Sneijder, Iniesta, Ribéry même combat

 Ribery-Saya-Pantas-Raih-Ballon-DOr

Au niveau des statistiques, Cristiano Ronaldo est imbattable c’est un fait. Mais son palmarès en 2013 était vierge de tout titre. Contrairement au Français Franck Ribéry qui a tout gagné ou presque. Le milieu de terrain du Bayern Munich a réussi un quintuplé historique : Coupe d’Allemagne, Bundesliga, Ligue des champions, Supercoupe d’Europe et Mondial des clubs. Il a également été sacré meilleur joueur de Bundesliga et meilleur joueur UEFA de l’année. Mais depuis 2009, les trophées sont passés au second plan dans la désignation de cette récompense. Le Ballon d’Or était désigné par un panel international de journalistes. Ceux-ci ont toujours privilégié le joueur celui qui avait obtenu le plus de trophées avec son équipe. Or, la fusion du Ballon d’Or -« France Football » avec le titre du meilleur footballeur Fifa de l’année s’est clairement faite au détriment du joueur qui a connu le plus de succès.

Dorénavant, le panel de votants est constitué des sélectionneurs des pays membres de la Fifa, des capitaines de sélections ainsi que des journalistes représentant les pays qui composent la Fifa. Ce changement de mode de scrutin est à l’origine du quadruple sacre de Lionel Messi, quand bien même en 2010, les journalistes avaient voté pour le Néerlandais Wesley Sneijder (finaliste de la Coupe du monde et auteur d’un triplé avec l’Inter Milan). C’est également cette fusion qui a empêché Iniesta d’être sacré alors que la Roja remportait l’Euro-2008 et 2012 et la Coupe du monde 2010. Franck Ribéry aurait donc pu remporter ce ballon d’or 2013. La seule contestation de ce classement aurait été la deuxième place de Lionel Messi, absent durant cinq mois en 2013. Incompréhensible.  Mais voilà, Ronaldo est le meilleur joueur du monde tandis que le Français est le meilleur joueur de la meilleure équipe du monde.

Rédigé par Jérémy Becam

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →