0

11.6 : Braquage à la française

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

42816Après Do Not Disturb, François Cluzet revient à l’affiche de 11.6.
Dans le film de Philippe Godeau, l’acteur incarne avec brio Toni Musulin. Retour sur ce film réussi mais qui laisse sur sa fin ; comme l’histoire de ce personnage, qui décida de faire basculer sa vie en louant à la Banque de France le jackpot du loto avec forfait deux semaines.

Souvenez-vous, novembre 2009, Toni Musulin. C’est ce convoyeur de fonds qui a réussi à plumer sa boite en embarquant le pactole qu’il devait transporter à la Banque de France.

Comme une revanche pour ce modeste Lyonnais de 39 ans convoyeur à la Loomis. Revanche sur ce quotidien banal, ce métier médiocre. Revanche sur tous ceux qui l’ont humilié. Revanche sur son chef, cette journée de congé refusée pour assister à un enterrement et ces quelques minutes de labeur oubliées sur la fiche de paye…

Simple convoyeur devenu héros national

Mais ce jour-là, quand Toni enclenche la première, pousse délicatement l’accélérateur, avec plus de six-cents ans de salaire à l’arrière du fourgon, ce n’est un pas un coup de tête. L’homme a méthodiquement préparé son plan depuis des semaines. Le casse du siècle, à un détail près (comme toujours).

L’employé aux 1 600 € mensuel devient un héros national, bourreau des puissances de la finance en pleine crise économique (oui on y est encore), et se casse en Italie «pour visiter et manger des pâtes». Onze jours plus tard, il se rend à la police monégasque. Pourquoi ? Le mystère reste entier. Et 2 millions et demi des 11,6 dérobés ne seront jamais retrouvés.photo 2

Pour son deuxième opus, Philippe Godeau s’est librement inspiré de l’entretien de Musulin avec Alice Géraud-Arfi, journaliste à Libération, Toni 11.6 – Histoire d’un convoyeur, publié il y a 2 ans. Entre drame et thriller, le réalisateur dresse le portrait de ce personnage énigmatique et tente de comprendre pourquoi l’homme qui passait de la bicyclette la semaine à la Ferrari le week-end, a fait basculer son destin en ce matin du 5 novembre 2009. Avec simplicité, 11.6 retrace l’histoire d’un mec à bout, froid et rancunier. Un scénario prévisible donc, transcendé par la prestation impeccable de François Cluzet.

2 millions 5 dans la nature

Condamné à cinq ans derrière les barreaux pour vol et escroquerie, Toni Musulin purge toujours sa peine à la prison de la Santé à Paris où il «fêtera» ses 43 ans lundi. Une remise de peine pourrait bien lui permettre de voir le film avant la fin de l’année et surtout de retrouver le reste du butin. Mais Musulin assure qu’il «n’a pas pris le reste de l’argent». Et si c’était ça la dernière étape du casse du siècle ?

Par Florian Lefèvre
florianlefevre@theyoungreport.fr

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →