0

Wimbledon 2014 : The Young Report fait le bilan

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Novak Djokovic et Petra Kvitova sont les deux grands gagnants de cette édition de Wimbledon. Il s’agit pour eux de leur deuxième sacre en Angleterre après avoir tout deux remportés ce titre la même année en 2011. Drôles de coïncidences. On va revenir aussi sur les déceptions et les révélations du tournoi sans oublier un petit bilan sur les tricolores.

Djokovic a enfin mis un terme à la longue de disette de défaites en Grand Chelem et surtout à trois échecs en finale. Il s’agit de son septième titre du Grand Chelem. Un sacre qui lui permet de retrouver la place du numéro 1 mondial aux dépens de Rafael Nadal.

Djokovic retrouve le goût de la victoire

Ca y est, le Serbe n’est plus maudit en finale de Grand Chelem. Vaincu lors de ces trois dernières finales de majeurs, Nole a réussi à triompher de Roger Federer hier au terme d’une finale exceptionnelle. Pourtant, tout au long de son parcours on a vu le Serbe connaître des difficultés. En quart, il avait été mené 2 manches à 1 par Cilic, en demi Dimitrov était proche de l’amener au 5ème set et enfin hier Federer a eut une balle de break a 3 partout dans le 5ème set. Une victoire importante pour son mental.

Kyrgios, Roanic et Dimitrov s’affirment

Pour le premier nommé il s’agit de la grande révélation du tournoi. 144ème joueur mondial avant le début de la compétition, l’Australien invité par les organisateurs a été extraordinaire. Richard Gasquet et Rafael Nadal ont dû s’incliner devant l’insouciance du jeune australien. Son parcours s’est arrêté en quart, battu par Milos Raonic. Milos Raonic justement est de plus en plus dangereux en Grand Chelem. Après un quart à Roland Garros, le Canadien a vu son parcours s’achevé en demi battu par Federer. Attention à lui à l’US Open. Enfin, Grigor Dimitrov a réalisé un exceptionnel Wimbledon après avoir notamment battu Andy Murray, le tenant du titre en quart. Il a même fait vaciller Djokovic en demi. Baby Federer comme le surnomme ses fans arrive à maturité.

Nadal, Murray et les Français déçoivent

Rafael Nadal n’aime décidément pu le gazon. Après avoir échoué l’an dernier au premier tour, c’est cette fois en 8ème que son parcours pris fin. Battu par l’étonnant Nick Kyrgios en quatre manches. Pour Andy Murray, le bilan n’est pas réjouissant. Pourtant très bon en début de tournoi, l’Ecossais a complètement déjoué en quart contre Dimitrov. Mauresmo a du pain sur la planche pour refaire de Murray, une machine à gagner. Enfin, les Français sont malheureusement habitués à voir leurs routes barrées dès les 8èmes de finale. Gasquet, Simon, Tsonga, Chardy ou encore Monfils ont été impuissants face aux ténors du circuit. Ténors dont Berdych et Ferrer font partie mais qui cette année ont vu leur parcours s’arrêter très prématurément.

Chez les femmes, Petra Kvitova s’est offert un second Wimbledon. La gauchère Tchèque a été éblouissante en finale et plus globalement sur l’ensemble de son parcours.

Kvitova, trois ans après

Kvitova nouvelle reine à Wimbledon (@Wikipédia)

Kvitova nouvelle reine à Wimbledon (@Wikipédia)

Comme son homologue masculin Novak Djokovic, Petra Kvitova a remporté son deuxième Wimbledon. Revenue au top de sa forme après plus d’un an et demi de méforme et d’un niveau plus proche de la 20ème place que de la 5ème place, la Tchèque a refait parlé la poudre. Sa puissance était trop forte pour la Candienne Eugénie Bouchard en finale. Pourtant, proche de l’élimination au troisième tour face à Venus Williams, Kvitova s’est ressaisie et a balayé toutes ses adversaires. Un sacre amplement mérité.

Bouchard et Halep confirment

Voilà les deux nouvelles forces du tennis féminin cette année. Les deux joueuses sont tout simplement en train de confirmer leur immense talent. Pour la première il s’agit de sa première finale de Grand Chelem après deux demies consécutives à Melbourne et à Paris. La Canadienne est une prétendante au sacre à New York. Pour Simona Halep, il s’agit d’une confirmation de sa belle finale à Roland Garros il y a près d’un mois. Battue par Bouchard en demi, Halep fait partie désormais des joueuses favorites au sacre en Grand Chelem.

Sharapova et Serena Williams en difficulté, Cornet au rendez-vous

Maria Sharapova pensait pouvoir remporter son deuxième Wimbledon, finalement elle s’est inclinée dès les 8èmes face à Kerber. Une défaite qui a fait ressurgir les vieux démons de la Russe à savoir des défaillances au service. Que dire, de Serena Williams, éliminé dès le troisième tour par Alizé Cornet. L’Américaine subie déconvenues sur déconvenues en Grand Chelem cette année avec pour meilleure performance un 8ème en Australie. Alizé Cornet a donc réalisé l’exploit de sa carrière en dominant Serena Williams, malheureusement elle n’a pas su confirmer. Battue le tour suivant par Eugénie Bouchard. Il s’agit de la seule éclaircie côté tricolore avec Caroline Garcia tombeuse de Sara Errani au premier tour.

Un magnifique Wimbledon vient de s’achever. On se retrouve dans deux mois pour parler du dernier Grand Chelem de l’année, à savoir l’US Open.

Alexandre Gozzi

 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →