0

Victoire rassurante pour le XV de France

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Face à des Tonguiens bien trop indisciplinés, le XV de France a mis fin à sa série de quatre défaites consécutives (38-18) et s’est rassuré avant d’affronter l’Afrique du Sud, samedi prochain, au Stade de France.

1134831-17867481-640-360

Après une défaite encourageante face aux Blacks (26-19), les Bleus devaient s’imposer face au Tonga afin de monter en puissance avant d’affronter les Springboks dans quelques jours. Mission accomplie pour les Tricolores avec ce premier match dans le stade Océane du Havre. Si le XV de France a stoppé sa série de quatre défaites, il a parfois joué sur courant alternatif malgré une large domination en conquête. Les hommes de Philippe Saint-André ont assuré le minimum en s’imposant 38-18 face à une équipe tonguienne décevante.

Minimum syndical pour les Bleus

Le premier acte de ce match débute sur des bases assez élevées avec une pénalité passée par Morgan Parra et surtout un essai au bout de la sixième minute de jeu. C’est Sofiane Guitoune, pour sa première titularisation, qui inscrit cet essai précoce. Magnifiquement trouvé par Rémi Talès, le Perpignanais marque ainsi ces premiers points sous le maillot tricolore (8-0, 6′). La France a ensuite continué à gérer le match et a laissé jouer les Tonga qui auraient pu réduire la marque si Kalamafoni s’était montré moins maladroit à seulement quelques mètres de la ligne d’essai des Bleus. Il faut ensuite attendre la demi-heure de jeu pour voir Morgan Parra aggraver la marque, de nouveau sur pénalité (14-0, 29′). Malgré la domination des Tonga en fin de première période, c’est bien la France qui va alourdir le score par Damien Chouly. Sur une mêlée fermée, le gros point fort des Français dans ce match, le numéro huit clermontois aplatit derrière la ligne tonguienne (21-6, 40’+3). A la mi-temps les hommes de Philippe Saint-André mènent logiquement malgré un passage à vide durant le premier acte.

Festival offensif en deuxième période

Si la première mi-temps n’a pas été palpitante, la deuxième va l’être à peine plus. Ce deuxième acte a d’ailleurs commencé dans un climat très tendu. Maestri et Taumalolo reçoivent un carton rouge pour un échange de coup (41′). Les Bleus vont ensuite dérouler et c’est Brice Dulin, qui inscrit son deuxième essai en deux matchs, enterrant les espoirs de victoire des Tonga (28-6, 53′). Mais comme souvent le XV de France se relâche. Sur une longue séquence, Vainikolo passe la ligne en coin et permet aux Aigles des mers de sauver l’honneur (28-11, 58′). Un répit de courte durée puisque les Tonga vont peu à peu lâchés sous les assauts tricolores avant de céder sur une nouvelle mêlée fermée dévastatrice du XV de France. C’est Benjamin Kayser qui vient récompenser le très bon match des avants français avec un quatrième et dernier essai pour la France (38-11, 74′). La réduction du score des Tonguiens sur un deuxième essai de Vainikolo restera anecdotique puisque les Bleus s’imposent largement 38 à 18 face à des Tonga très rugueux mais trop faibles pour véritablement inquiéter les hommes de PSA. Avec cette victoire, les Tricolores font le plein de confiance avant de recevoir, samedi prochain, l’Afrique du Sud pour une rencontre au sommet où ils devront se sublimer pour l’emporter.

 

Rédigé par Jérémy Becam

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →