0

Une France à 14 régions?

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

La carte de la nouvelle France à 14 régions sera en débat à l’Assemblée Nationale mercredi. Le rapporteur du texte à l’Assemblée nationale, Carlos da Silva, propose lundi 7 juillet un nouveau découpage, qu’il dévoile sur son compte Twitter.

Dans la nuit de vendredi à samedi, les sénateurs rejetant en intégralité la carte dessinée par le gouvernement laissant libre cours aux députés pour une nouvelle carte des régions. Pas de grand changement par rapport à la carte de l’Hexagone proposée par François Hollande, mais un ajustement. Au lieu de rattacher le Limousin au Poitou-Charentes et au Centre, le député socialiste de l’Essonne, préfère une fusion du Limousin avec l’Aquitaine. C’était la solution défendue par le maire de Tulle (Corrèze) et conseiller de François Hollande à l’Elysée, Bernard Combes. « J’ai auditionné entre 50 et 100 conseillers régionaux, rencontré des dizaines de parlementaires et discuté avec le gouvernement. C’est la seule modification qui fasse plutôt consensus« , a expliqué Carlos da Silva mais sans avoir la certitude du succès de ce projet « ce n’est qu’un premier projet pour le débat parlementaire ». Mais la carte peut encore évoluer d’après le député essonnien dépendant de la comission qui se tiendra mercredi à l’Assemblée : « On verra bien le sens que prendra le débat parlementaire. »

Un « droit d’option » pour les départements

Carlos da Silva a également déposé un amendement à la loi qui introduit un « droit d’option » pour les départements. C’est-à-dire que les départements qui voudraient changer de région d’appartenance pourraient le faire, mais uniquement à partir de 2016, soit après les élections territoriales de décembre 2015. Le secrétaire d’Etat à la Réforme territoriale, André Vallini, avait indiqué vendredi que le gouvernement était favorable à un tel droit si un département et deux régions collés en faisaient la demande.

Maya Amrouche

 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →