0
Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

A l’occasion du printemps du cinéma, lequel propose des places à 4 euros du 20 au 22 mars, The Young Report vous propose de découvrir un thriller qui prends au trip et dont le suspens vous tient jusqu’au bout : Triple 9 de John Hilcoat avec Casey Affleck, Chiwetel Ejiofor, Anthonie Mackie, Woody Harrelson et Kate Winslet.

Pas de règles, pas de limites. Tel est le mot d’ordre du palpitant thriller Triple 9 au casting de grande qualité : Woody Harrelson en détective camé, Kate Winslet en chef impitoyable de la mafia, Chiwetel Ejiofor, Norman Reedus, et Aaron Paul en braqueurs de haut-vol. A la vue de se déroulé de casting. Et mince, encore un film « policiers versus voleurs » cousu de fils blancs. Et bien non, car il suffit d’ajouter les rôles d’Anthony Mackie et Clifton Collins Jr en flics véreux et celui de Casey Affleck en jeune loup de l’antigang en soif de justice et le film prend une autre tournure. Une partie d’échec qui dure tout le film sans que l’on puisse deviner lequel des personnages va gagner le gros lot.

La violence à son paroxysme

(Mars Distribution)

(Mars Distribution)

Ce film vous permet de plonger dans la pègre d’Atlanta, plus particulièrement la mafia russe qui ordonne à des braqueurs des missions toujours plus dangereuses. Pour braquer donc le dépôt de la Sécurité Intérieur, ils sont prêts à tout pour ne pas avoir trop d’uniformes aux fesses. La solution : un triple 9. Soit le code qui indique qu’un policier vient d’être abattu et que toutes les forces de polices disponibles rappliquent pour apporter du soutien. Et c’est là que cela devient intéressant, car la facilité était possible. Désigné comme cible, Casey Affleck nous fait trembler tout le long du film : va-t-il se faire tuer ? Mais mieux encore, la violence est tellement poussée à son paroxysme qu’il est impossible de prédire qui va sortir vainqueur de ce « merdier »  d’une noirceur sans précédent. Si le personnage porté par Aaron Paul est intéressant, énervant, Chiwetel Ejiofor est monolithique dans ce film, toujours en colère, chose rattrapée par la puissance inégalée de Woody Harrelson en flic cynique et camé aux joints. Chose étonnante étant donnée sa subtile filmographie. Résultats : Triple 9 est un thriller ultra-violent, haletant qui ne vous laissera pas sur votre faim.

(Mars Distribution)

(Mars Distribution)

Jérémy Pastor

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →