0

Réforme territoriale : les premiers effets au bout de 5 ans ?

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Selon André Vallini, la réforme territoriale produira des effets notables entre trois et  cinq ans après sa mise en place. Le secrétaire d’Etat en charge du dossier estime que cette mesure permettra de restructurer la France en créant de grandes régions semblables au « Land » allemands.

L’annonce du projet de loi de réformer le territoire hexagonal a fait jaser les bancs de l’Assemblée. Si le Premier ministre envisage. Désormais il faudra du temps maintenant pour la mettre en place. A priori 3 à 5 ans seront nécessaires pour cela d’après André Vallini, le secrétaire d’Etat chargé du dossier.

Quels sont les points positifs de cette réforme?

François Hollande et sa fameuse réforme territoriale (@Wikipédia)

François Hollande et sa fameuse réforme territoriale (@Wikipédia)

Tout d’abord, d’un point de vue financier, cette réforme va générer 12 à 25 Milliards d’euros d’économie. Une sacrée bouffé d’oxygène en ces temps de difficultés économiques. L’autre aspect positif réside en une grande simplification des structures en France. En supprimant les départements et en agrandissant les régions, la France possédera des grandes régions performantes et assez puissantes au niveau économique.

Quelles difficultés va-t-elle rencontré? 

Tout d’abord tout ce qui est d’ordre administratif va être compliqué. Entre les sous préfectures, les fonctionnaires, les administrations, il va falloir trouver des solutions pour tous. Des consultations sont prévues pour répondre à toutes ces interrogations.  » C’est à l’issue de ces consultations que le président choisira la voie la meilleure pour aboutir » nous déclare André Vallini. Et tout le monde est convié à prendre part et trouver la meilleur solution. Par contre, il s’est formellement opposé à la mise en place d’un référendum proposé par l’opposition (UMP).

De nouvelles propositions

Pour permettre une meilleure instauration de la réforme, le gouvernement songerait de repousser les élections régionales de 6 mois. Elles auraient ainsi lieues à l’automne 2015. Il faudra donc que les régions prennent déjà des mesures pour permettre une mise en place rapide.

Certes elle possède de nombreux avantages mais cette réforme aura dû mal à passer. Elle semble souffrir encore de beaucoup trop d’inconvénients.

Alexandre Gozzi

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →