0

Marcelo Bielsa : le sauveur de l’OM ?

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

C’est désormais officiel. Marcelo Bielsa sera bien l’entraîneur de l’OM pour les deux prochaines saisons. Vincent Labrune, le président du club olympien l’a officialisé, et même si l’ancien entraîneur du Chili n’a encore rien signé, ce sera bien lui qui occupera le banc de touche olympien la saison prochaine. Si son nom peut faire rêver, Bielsa est-il un bon choix pour sortir Marseille du bourbier dans lequel il est empêtré depuis plus de deux ans ?

Oui. Enfin un peu de folie à Marseille ?

 Marcelo Bielsa c’est la folie par définition. Certains le surnomment « El Loco », même si selon notre rédaction le seul à pouvoir prétendre à ce titre se nomme René Higuita. Marcelo Bielsa est réputé pour ses méthodes d’entraînement particulières. Et qui de mieux qu’un de ses anciens joueurs pour en parler : »C’est un perfectionniste. Les joueurs de côté par exemple, vont faire 200 centres lors d’un entraînement. Et si ça ne va pas, on recommence jusqu’à ce que tout soit bien. J’ai beaucoup progressé avec lui. Il est assez dur, mais c’est sa façon d’entraîner. Il faut être fort pour s’entraîner avec lui. Les séances sont assez répétitives, assez mécaniques », a expliqué Aymeric Laporte au micro de RMC, le défenseur français de l’Athletic Bilbao qui l’a eu comme coach. Cette folie se retrouve aussi dans son système de jeu. Pourfendeur d’un football offensif, avec pour composition fétiche le 3-4-3, une tactique aussi ambitieuse que risquée, Bielsa aime faire le spectacle. Pas de refus dans une ligue 1 qui est capable de donner le titre d’entraîneur de l’année au coach d’une des équipes pratiquant l’un des plus mauvais football de l’élite. Entraîneur sanguin et rigoureux, Bielsa sera chargé de qualifier l’OM en Ligue des champions. Il devra également revigorer une institution en difficulté financière et qui a échoué, cette saison, à bâtir un projet sportif cohérent en misant sur des jeunes talentueux. En somme, il lui faudra faire beaucoup avec peu.

Oui. Place à la formation ?

 André Ayew a encore l'espoir avec l'OM (@Wikipédia)Depuis quand l’OM n’a-t-il pas formé un joueur pour en faire un élément important de son équipe ? Les derniers en date est André Ayew. Et pourtant les connaisseurs du club marseillais ne cessent de répéter que le centre de formation regorge de jeunes joueurs prêts à exploser. Mais les saisons passent et rien ne change. Vincent Labrune en a fait la base de son projet pourtant: la jeunesse. Et Marcelo Bielsa semble bien correspondre à cette attente. Son adjoint Diego Reyes est arrivé sur Marseille en fin de semaine dernière. Il a déjà assisté à un match de l’équipe réserve et des U19. Marcelo Bielsa a prévu d’effectuer en milieu de semaine prochaine un entraînement avec une quinzaine de joueurs de la CFA2, des U19 et des U17. Une sorte de détection à la sauce argentine, qui met en émoi en ce moment la jeunesse olympienne à la Commanderie. L’OM et ses dirigeants semblent enfin avoir compris que cela était beaucoup plus rentable de former des jeunes plutôt que d’aller les chercher ailleurs.

Non. Sur du long terme vraiment ?

Si son arrivée est évidemment une très bonne chose pour l’OM et la Ligue 1, quelques petites zones d’ombre subsistent. Ce projet correspond-il réellement à Marcelo Bielsa ? Le technicien argentin a décliné un contrat de trois ans pour s’engager finalement sur deux saisons. Étonnant pour un coach censé s’encrer sur du long terme. Et puis Marcelo est un entraîneur de coup, surtout en club. Il n’est jamais resté plus de deux ans dans un club. On voit donc mal l’ancien technicien de l’Athletic Bilbao changer pour l’OM. Et si sa venue n’avait pour unique but de sauver la saison médiocre de Marseille en prenant un nom clinquant, et pourquoi pas faire un coup l’année prochaine. Si c’était le cas, l’OM aurait un stade fini avec une équipe qui a fait une bonne saison, éventuellement qualifiée pour la coupe d’Europe. De bons arguments pour attirer un repreneur ?

Non. Mentalité français incompatible ?

Photos © Allan Chaussard / OM.net

Photos © Allan Chaussard / OM.net

Carlo Ancelotti, Laurent Blanc, Didier Deschamps… Combien d’entraîneurs ont critiqué le niveau de jeu et d’exigence des joueurs français (et donc des équipes). Même son de cloche du côté des joueurs parti à l’étranger. Si certains tentent de se rassurer sur le niveau de notre championnat, les résultats en Coupe d’Europe ne cessent d’affaiblir le foot français. Intéressons-nous à l’arrivée de Marcelo Bielsa. Depuis l’annonce officielle, combien de personnes se sont insurgés du nombre d’adjoints que voudrait ramener le technicien argentin ? Ce qui rappelle les réactions similaires lors de l’arrivée de Calo Ancelotti au PSG. Il faut que la Ligue 1 évolue. Et la présence de coachs étrangers est indispensable face au corporatisme des entraîneurs français. Autre point l’exigence qu’aura Marcelo Bielsa avec ses joueurs. Exercice intensif, séance très physique. Fini les vacances pour beaucoup. La reprise de l’entraînement est fixé au 15 juin pour les Olympiens. Ce qui aurait déjà fait jaser au sein du vestiaire marseillais et certains joueurs auraient déjà émis leur souhait de partir. Sans surprise, l’ancien sélectionneur de l’Argentine s’est tourné vers des joueurs d’expérience étrangers. Comme il parait loin le projet Dortmund.

Et vous pensez-vous que Marcelo Bielsa est le bon choix pour l’OM ?

Jérémy Becam

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →