0

Ligue1, 33ème journée : Paris met tout le monde d’accord, derrière la chasse continue.

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

psg-niceOutre la victoire de Saint-Etienne en finale de la coupe de la Ligue face à Rennes, la Ligue 1 a poursuivi son petit bonhomme de chemin. Paris a remis les points sur les « i » face à Nice, Lyon grâce à un Clément de Grenier de folie s’est débarrassé du champion de France en titre, Montpellier. Vers le bas du classement, Nancy est en train de faire un retour exceptionnel et qui semblait impossible il y a quelques mois.

L’évènement : Paris s’est vengé sur Nice.

Paris avait bu la tasse à Evian. Ils avaient subi les critiques, certes méritées, et se devaient de réagir. Les Niçois peuvent en témoigner, Paris a montré qu’avec de l’envie, personne ne pouvait leur résister, en Ligue 1 en tous cas. Dès les premières minutes, les parisiens ont montré une envie qui avait disparue et qui n’avait jamais existé face aux haut-savoyard. Le coup de gueule de Carlo Ancelotti  a bien été entendu par le duo Pastore-Menez, très décrié face à Evian et qui est à l’origine de l’ouverture du score dès la dixième minute. Bien aidé par des Niçois peu en jambe et orphelin de Bauthéac, les joueurs de la capitale ont profité d’une erreur du gardien niçois, Ospina, pour obtenir un penalty transformé par l’inévitable Ibrahomovic. Réduits à dix, les Aiglons ont même concédé un troisième but signé Clément Chantome. Le titre semble acquis pour les parisiens, qui, a cinq journées de la fin, ont 9 points d’avance sur Marseille.

Le top : le miracle nancéen

NANCY_JOIE_300313

Cela faisait sept mois que l’AS Nancy Lorraine était englué dans la zone rouge. En venant à bout d’Evian, trois buts à un et en profitant dans le même temps du match nul de Sochaux, Nancy retrouve l’espoir de se maintenir en Ligue 1. Souvent malchanceux cette saison, les Nancéens ont cette fois pu profiter de deux buts assez litigieux. En effet sur le deuxième et le troisième but, il est assez difficile de savoir si le ballon a entièrement franchi la ligne. Comme on dit la roue tourne, il y a sept mois, personne n’aurait donné chère de Nancy et maintenant les Nancéens sont en bonne position. Le prochain objectif de Nancy, confirmer cette très bonne dynamique pour réussir l’exploit.

Le joueur : A Lyon, le patron, c’est Grenier.

92ème minute à la Mosson. Clément Grenier de demi-volée a repris une remise de la tête en inscrivant certainement le plus beau but de cette 33ème journée. Avant cela, le jeune joueur issu du centre de formation lyonnais a délivré une magnifique passe décisive pour Lisandro. Ultra-présents, Grenier est l’homme à tout faire à Lyon. Souvent comparé à Yohann Gourcuff, le jeune Clément a su se détacher de cette comparaison et exprime actuellement son talent. La question que l’on se pose maintenant à Lyon, comment garder cette pépite ? La Juventus de Turin semble très intéressée. Pour l’instant grâce a Grenier, Lyon retrouve le sourire et de la confiance, de bonne augure avant à une semaine d’un derby qui s’annonce chaud face à Saint-Etienne.

Lyon-merci-Grenier_article_hover_preview

Les résultats :

Paris Saint-Germain 3-0 OGC Nice

Reims 0-1 Valenciennes FC

AS Nancy Lorraine 3-1 Evian-TG

Toulouse FC 0-1 FC Lorient

FC Sochaux 2-2 Girondins de Bordeaux

Bastia 1-2 Lille OSC

Olympique de Marseille 1-0 Stade Brestois

Montpellier Hérault  1-2 Olympique Lyonnais

Par Thomas Cahot

thomascahot@theyoungreport.fr

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →