0

Les films de l’été – Mission Impossible 5 : Rogue Nation

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Mission Impossible 5 : Rogue Nation – de Christopher McQuarrie

Mission Impossible 5 c’est trop bien. Tom Cruise y est parfait. Jeremy Renner aussi. Alec Baldwin aussi. Simon Pegg aussi. Et Rebecca Ferguson aussi. Ils sont tous trop géniaux. Et même le méchant – joué par Sean Harris – est super bon, aussi. Bref, c’est LE blockbuster de l’été, trop génial et à voir de toute urgence.

Voilà.

En termes plus complets :

Le groupe Mission Impossible est sur le point d’être dissolu. Mais Ethan Hunt n’a pas dit son dernier mot. Bien que traqué dans le monde entier par la CIA, il se cache (trop fort) et décide de se battre contre Solomane Lane. Méchant qui selon lui est à la tête du Syndicat. Un réseau de gens super méchants qui veut, pour changer, prendre le pouvoir et avoir plein d’argent – et qui n’a que faire de tuer de pauvres innocents (aka nous, les civils, complètement pas agents secrets comme eux).

Pour se faire il sera aidé par le soutien incommensurable de son ami Benji Dunn (Simon Pegg, excellent) et d’évidement, William Brandt (Jeremy Renner, excellent). S’ajoute à ses fidèles alliés une énigmatique jeune femme : Ilsa Faust (Rebecca Ferguson, excellente). Si un jour elle l’aide, le lendemain elle le plante : pour qui travaille-t-elle ? Que veut-elle vraiment d’Ethan et sa bande ? Amie ou ennemie ?

Dans ce Mission Impossible, tout est cool. Les cascades sont jouissives, les motos roulent vite et il y a plein d’adrénaline.
De plus, les moments d’habitude plutôt relous (style comme dans le dernier Fast & Furions, opus durant lequel les personnages passent plus de temps à papoter et styliser sur le sens de la vie plutôt qu’à conduire de grosses voitures très vite) et bien ici, ne le sont PAS.

Non, ici, les périodes « je m’arrête deux minutes pour t’expliquer un peu la situation » et celles de « castagnes/courses poursuites/cascades/je-fais-des-trucs-trop-stylés » sont subtilement bien dosées. Du coup : aucun temps mort. On est pris par le film durant les presque 2 heures et quart qu’il dure. Le tout est saupoudré d’une teinte d’humour. (La scène avec le Premier Ministre…)

Même si le film est centré autour du personnage de Tom Cruise, curieusement, on ne flirte pas avec l’indigestion. D’autant plus que cette fois-ci, il est un peu moins arrogant que d’habitude. Et qu’il laisse de la place à ses copains et à la belle Rebecca Ferguson. Qui telle une Uma Thurman dans Kill Bill donne super envie aux filles de se mettre aux arts martiaux – et aux talons hauts sur le toit d’un opéra d’Europe de l’est.

 

Ethan Hunt dans Mission: Impossible Rogue Nation / © Paramount Pictures

En plus, Tom Cruise a réalisé himself cette cascade de haut vol / © Paramount Pictures

La-trop-stylée Ilsa Faust (Rebecca Ferguson) / © Paramount Pictures

 

PS : Le DVD sort le 16 décembre. On sait déjà ce qu’on commande au Père Noël. Mais rien ne vaudra l’expérience sur grand écran.

CP

 

 

 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →