0

La Yellow Army est en marche

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

 993952-16166323-640-360Clermont nouveau leader, le Stade Français qui remporte le derby parisien tandis que Perpignan voit ses espoir s’envoler. Voilà ce qu’il fallait retenir de 25ème et avant-dernière journée de Top 14. 

Le choc: le Stade Français s’offre le derby parisien

La possibilité d’accueillir leur match de barrage à domicile. Voilà quel était l’enjeu du match pour le Racing-Métro face à un Stade Français qui alignait son équipe bis en vue de leur demi-finale d’Amlin Cup , la semaine prochaine, face à Perpignan. Mais face à une équipe du Stade Français qui aura tenu jusqu’au bout, les Racingmens, amorphes, n’ont pas atteint cet objectif. Pour l’atteindre, il faudra obtenir une victoire bonifiée face à un concurrent direct, Castres, qu’il recevra lors de la 26ème et dernière journée.

Pourtant le match avait bien commencé pour le Racing, après vingt premières minutes de très bonne qualité entre les deux équipes, qui a inscrit le premier essai du match par son ouvreur Jonathan Wisniewski, auteur de tous les points de son équipe dans ce match (3-7, 20′). Le derby a ensuite petit à petit baissé en intensité, le Stade va donc en profiter pour inscrire son seul essai de la partie par son centre Williams juste avant la pause (10-10, 40′). Le Stade Français a même réussi à prendre l’avantage au retour des vestiaire grâce à une pénalité de Porical (13-10, 55′) mais l’inévitable Wisniewski lui a répondu par deux autres pénalités transformées (13-16, 64′). Dans le dernier quart d’heure, le racing, sûrement crispé par l’enjeu va craquer et Porical va propulser le Stade en tête avec deux pénalités (19-16, 73′). Ce sera le score final, les Racingmens ne parvenant pas à revenir, se montrant trop indisciplinés en fin de match.

grenobletoulonLa perf’: Toulon laisse son fauteuil de leader à Clermont

Déjà qualifié pour les demi-finales du Top 14, Clermont et Toulon se disputent quand même la place symbolique de leader du championnat. Et à ce petit jeu c’est Clermont qui a tiré son épingle du jeu ce week end en battant le Stade Toulousain (39-17) tandis que Toulon s’est incliné à Grenoble (24-25). Le RCT laisse ainsi son fauteuil de leader à Clermont.

Longtemps en tête au niveau du score, Toulon a été rattrapé et crucifié en fin de match par  essai de Jonathan Pelissié (80′) en faveur de Grenoble. Auparavant malgré une équipe très remanié en prévision de la demi-finale de H-Cup face aux Saracens, Toulon menait  21 à 6 à la pause avec trois essais inscrits après seulement 25 min de jeu. Les Varois se dirigeaient vers une promenade de santé mais c’était sans compter sur le courage des Isérois qui ont entamé à la 50ème minute leur remontée fantastique avec comme point d’orgue l’essai de Pelissié à la dernière minute du temps réglementaire.

Quelques heures avant ce match et cette fin digne d’une pièce de théâtre, Clermont s’était imposé sans trembler face au champion en titre, Toulouse (39-17). Face à des Toulousains, qui devraient sûrement finir troisième et jouer leur match de barrage à domicile, Clermont n’a pas dominé mais s’est montré très efficace jouant chaque coup à fond. A l’image de Wesley, dont la performance a encore crevé l’écran lors de cette rencontre, qui a inscrit le premier essai du match dès la 38ème minute de jeu en déchirant le rideau défensif toulousain. Excellent lors du précédent match face à Montpellier, Sivivatu a cette fois ci inscrit deux essais pour l’ASM (39-17, 79′). Clermont est donc le nouveau leader de ce Top 14 et c’est entièrement mérité. La Yellow Army est donc en marche pour tout écraser dans cette fin de saison.

Le flop: Perpignan dit adieu aux phases finales

994106-16168171-640-360

Battu à Armandie par Agen, Perpignan a définitivement dit adieu à toute chance de qualification pour les phases finales du championnat (13-25). Et pourtant Perpignan semblait armé pour battre ces valeureux agenais. Mais dans un match marqué par les imprécisions des deux équipes, Perpignan n’a jamais été réellement dangereux et ont été mené au score durant toute la rencontre. Avec cette défaite, l’USAP dit donc définitivement adieu aux phases finales et il lui faut donc espérer que Clermont ou Toulon remporte la   H-Cup pour espérer retrouver l’élite européenne la saison prochaine. Ou bien gagner le Challenge européen dont les Catalans disputeront la demi-finale cette semaine face au Stade Français.

Le chiffre: Clermont rentre dans l’histoire

Le Stade Marcel-Michelin est décidément une forteresse imprenable. Avec une 47ème victoire de suite à domicile (39-17 contre Toulouse) en championnat, les Clermontois effacent des tablettes Bourgoin-Jallieu (46 succès de rang). Toutes compétitions confondues, Clermont égale le Stade français avec 59 succès de rang à domicile, un record que les Auvergnats pourraient s’approprier lors de la dernière journée contre Bordeaux-Bègles en atteignant la barre des 60.

Les résultats

Stade Français 19-16 Racing-Métro 92

Grenoble 25-24 Toulon

Agen 25-13 Perpignan

Bayonne 32-26 Montpellier

Bordeaux-Bègles 16-0 Biarritz

Castres 44-17 Mont-de-Marsan

Clermont 39-17 Stade Toulousain

Par Jeremy Becam

jeremybecam@theyoungreport.fr

 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →