0

Journées nationales de la jeunesse : un rendez-vous pour l’avenir ?

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

1473906_398341323632045_1520407342_nAlors que depuis fin 2011, les chiffres du chômage des jeunes sont en hausse constante, atteignant même ce mois-ci le record de 26,1%, l’association Banyan met en place pour la 3ème année consécutive les Journées Nationales de la Jeunesse. L’objectif ? Enrayer cette courbe négative en misant sur le potentiel de la jeunesse et en leur offrant la possibilité d’entrevoir leur avenir.

Non-contents d’atteindre des records au sein de la zone euro, les mauvais chiffres du marché de l’emploi des 16 et 25 ans atteignent aujourd’hui des records au sein du pays. Éducation en crise depuis plusieurs décennies, migration vers une société de tout confort, crise financière ou marché tout simplement bouché, les explications ne manquent pas pour justifier ces fameux chiffres.

Organisées à travers toute la France en partenariat avec de prestigieux contributeurs comme la commission européenne, le ministère de l’éducation nationale, le groupe La Poste ou encore TF1, les Journées Nationales De la Jeunesse (JNDJ), destinées aux générations 14/20 ans sont un des moyens mis en place pour tenter d’inverser la tendance. Le but est ici de découvrir différents aspects de la vie professionnelle mais aussi associative. Le tout pour tenter de faciliter l’orientation des jeunes.

Une participation à plusieurs échelons.

La particularité de ces journées réside dans la participation bénévole de différentes structures -qu’elles soient publiques, privées ou scolaires- ayant chacun leurs propres objectifs. Ainsi, nombreuses sont les entreprises ou les structures publiques à ouvrir leurs portes à des classes et plus largement, aux jeunes.

Au programme : Tables rondes, découverte de nouveaux métiers et dialogues avec les différents protagonistes présent sur place. Le tout dans le but d’intéresser, d’ouvrir l’horizon des jeunes à de nouvelles idées mais aussi, de séduire de potentiels nouveaux employés. Certaines associations, quant à elles, interviennent directement dans les écoles. Activités et ateliers autour de l’orientation rythmeront ainsi la journée des jeunes étudiants. Enfin, les collectivités locales sont amenées à promouvoir leurs actions au sein du grand public afin de montrer qu’elles aussi mettent la main à la pâte.

Toutefois, si l’initiative semble bonne, il faudra attendre pour pouvoir mesurer l’efficacité de ce pari sur l’avenir. Toutefois, malheureusement, le chômage, lui, est toujours pour l’instant bien présent.

1483443_398341310298713_1690231909_n

Par Benjamin de Haro

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →