0

Elections européennes : Quels favoris en France?

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

A moins de trois semaines des élections européennes, nous allons nous intéresser aux favoris pour les 7 circonscriptions françaises. Tour d’horizon.

L’Ile de France indécise

La plus importante des circonscriptions est bien évidemment celle de l’Ile de France qui compte le plus de sièges à pourvoir avec un total de 15 députés issus de cette circonscription. Les deux favoris sont Pervenche Bérès pour le Parti Socialiste et Alain Lamassoure pour l’UMP. Il sera intéressant d’observer les résultats d’Aymeric Chauprade candidat du Front National et forcément anti-européen.

Jean-Marie Le Pen se représente aux européennes (@Rémi Noyon)

Jean-Marie Le Pen se représente aux européennes (@Rémi Noyon)

La circonscription du Sud-Est est la deuxième dans le nombre de sièges conférés au Parlement. En tout 13 députés seront élus d’ici la fin mai. Vincent Peillon, ancien Ministre de l’Education Nationale défendra les couleurs du parti du gouvernement. Face à lui, Renaud Muselier tentera de matérialiser les bons résultats des dernières élections de l’UMP. Enfin, Jean-Marie Le Pen s’immiscera dans les débats pour le Front National.

Le Sud-Ouest et le Nord-Ouest auront chacun 10 sièges au Parlement. Pour défendre les couleurs pâlichons du gouvernement, Virginie Rozière et Gilles Pargneaux devront mener une politique irréprochables dan leurs propres circonscriptions. Ils seront opposés à Michèle Alliot-Marie et Jérôme Lavrilleux côté UMP et Louis Aliot et Marine Le Pen côté FN.

Les autres circonscriptions en bref 

Le Grand-Est (9 sièges), le Grand-Ouest (9 sièges), le Centre (5 sièges) et l’Outre-Mer (3 sièges) vont eux aussi connaître leurs députés. Côté Parti Socialiste, Edouard Martin, Isabelle Thomas, Jean-Paul Denanot et Philippe Constant essaieront de faire mieux que leurs collègues aux municipales. A l’UMP il s’agira de poursuivre sur la marche amorcée le mois dernier et pour ça Nadine Morano, Alain Cadec, Brice Hortefeux et Maurice Ponga devront se montrer à la hauteur.

Des favoris et des outsiders voilà aussi ce qui fait de bonnes élections européennes. 

Alexandre Gozzi

 

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →