0

Ces patrons et leurs retraites chapeau !

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Alors que Le Canard Enchaîné a révélé que l’ex-PDG de France Télécom, Didier Lombard, touchait 346 000 euros de retraite chapeau par an, le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron,  a sonné la charge, souhaitant les supprimer. Retour sur ces retraites chapeau faramineuses.

«J’ai demandé avec (le ministre des Finances) Michel Sapin qu’une mission de l’Inspection générale des finances (IGF) soit faite pour que nous puissions trouver une vraie solution pour supprimer les retraites chapeau et les remplacer par un régime de droit commun plus lisible pour tous les Français», a ainsi déclaré à l’Assemblée Nationale le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron. Cette annonce intervient quelques jours après les révélations du Canard Enchaîné sur la retraite-chapeau perçu par l’ancien patron de France Télécom 346 000 euros par an.

Les retraites chapeau, c’est quoi ?

Les retraites-chapeau sont un système de retraite supplémentaire au régime classique. Elle se caractérise comme une rente versée à des dirigeants et cadres supérieurs par leurs anciennes entreprises. En France, un million de personnes percevraient cette rente à différentes échelles, selon la Fédération françaises des sociétés d’assurances (FFSA).

Ces retraites-chapeau polémiques

A partir de 2005, les polémiques sur des retraites-chapeau exorbitantes font la Une :

  • Daniel Lombard, patron de Carrefour devait toucher 1 240 000 euros par an. Face à l’ampleur de la polémique, la chaîne de distribution s’est rétractée.
  • Même cas de figure pour Jean-René Fourtou, de Vivendi avec 1 246 000 euros annuel de retraite-chapeau.
  • L’année suivante, le PDG de Vinci, Antoine Zacharias devait obtenir 2,16 millions d’euros de rente.
  • Philippe Varin, de PSA devait toucher 840 000 euros de retraite-chapeau avant d’y renoncer.
  • Didier Lombard, ex-PDG de France Télécom, touche pas moins de 340 000 euros de retraite-chapeau, selon le Canard Enchaîné.
  • Gérard Mestrallet, dirigeant de GDF Suez devrait quant à lui toucher 830 000 euros de retraite-chapeau à son départ de l’entreprise.

Nous voulons votre avis : [poll id= »22″]

Jérémy Pastor

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Jérémy Pastor

View all post →