0

Boko Haram : ce qu’il faut savoir sur le groupe terroriste

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Boko Haram est à la Une de la presse internationale. Le groupe terroriste du Nord du Nigéria détient depuis le 14 avril dernier plus de 200 lycéennes. TheYoungReport.fr fait le point sur cette nouvelle menace terroriste.

Boko Haram refusent de relâcher les lycéennes (@AFP Photo)

Boko Haram refusent de relâcher les lycéennes (Capture d’écran Twitter)

Boko Haram est un groupe terroriste qui sévit en Afrique de l’Ouest, principalement au Nigéria. Alors que l’enlèvement des 200 lycéennes nigérianes est le plus grand coup réalisé par l’organisation, des experts militaires français et américains sont d’ores et déjà présents pour soutenir les forces militaires nigérianes.

Quand a été fondé cette organisation terroriste?

Boko Haram signifie « L’éducation occidentale est un péché » en houssa abrégé, la langue parlée au Nigéria. La secte a ainsi pour vocation de faire appliquer strictement la loi coranique (la charria). Au départ, la violence ne faisait pas partie des moyens de pression du groupe. Mais la nomination en 2009 de Abubakar Shekau a fait basculer Boko Haram dans des extrêmes violences.

Quelles types d’actions ?

Depuis 2009, Boko Haram sème la terreur partout où il passe.  » Enlèvements, attentats à la bombe, attaques suicide visant les Nations unies, les églises et les symboles de l’Etat fédéral nigérian comme des commissariats de police »ont été employés par les terroristes d’après Reporters sans Frontières. Par ailleurs, des branches dissidentes de Boko Haram ont vu le jour et elles ne font qu’étendre la puissance du groupe terroriste. Groupe qui plus est étroitement lié avec Al- Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Leurs revendications

C’est simple, ils veulent la fin, de l’éducation occidentale enseignée au Nigéria. L’occident est leur pire ennemi, il faut donc le combattre et ce par n’importe quels moyens y compris en séquestrant des lycéennes. C’est donc un combat local qui est menée par cette secte avant de se tourner vers une lutte nationale.

La dernière attaque perpétrée par Boko Haram date du 7 mai dernier dans un village du Nord-Est du pays. Selon les autorités nigérianes, le bilan de cette attaque serait « d’environ 300 morts ».

Alexandre Gozzi

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →