0

Bilan F1 2013 : Vettel dans l’histoire

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Sebastian-Vettel

La saison de Formule 1 s’est terminée ce dimanche au Brésil, après un Grand Prix une nouvelle fois remporté par Sebastian Vettel. A noter la belle année de Romain Grosjean mais aussi la déroute des McLaren-Mercedes en 2013. The Young Report revient pour vous sur ce Mondial 2013.

Le champion : Vettel, l’égal de Prost 
En remportant un quatrième titre mondial, Sebastian Vettel vient de rejoindre le Français Alain Prost, au panthéon des quadruples champions du monde. Sacré à trois courses du terme de la saison,  l’Allemand a écrasé la concurrence et s’est même payé le luxe de repousser son dauphin, Fernando Alonso à 155 points. Vainqueur des neuf dernières courses de la saison, un record, Vettel était tout simplement sur une autre planète cette année malgré un abandon à Silverstone, le seul de la saison après une casse de sa boîte de vitesses.

Le champion côté constructeurs : Quand Vettel gagne, Red-Bull gagne. C’est bien connu. Mais ce raccourci est un peu trop facile car l’écurie autrichienne peut compter sur un autre pilote de haut niveau en la personne de Mark Webber. Pour sa dernière saison en Formule 1, l’Australien aura aidé son écurie a aller chercher un quatrième titre de champion du Monde des constructeurs. Avec notamment quatre doublés, Malaisie, Japon, Abu Dhabi et Brésil, Red-Bull aura donc pu compter sur deux pilotes de très grandes classes afin d’aller chercher un nouveau titre mondial.

La perf’ : Romain Grosjean est incontestablement LA révélation de cette année 2013. Même si le pilote français de chez Lotus-Renault n’a pas remporté la moindre course, il s’est distingué notamment en montant six fois sur le podium dont quatre fois sur les six dernières courses. Une performance qu’a appréciée son directeur Eric Boullier, en plaçant son pilote parmi « les 3-4 meilleurs du monde aujourd’hui ».

Le flop : McLaren-Mercedes. L’écurie anglaise vient de réaliser la pire saison de son histoire depuis son apparition en Formule 1 en1966. Malgré un duo de pilotes de qualité, Jenson Button, champion du Monde en 2009 et Sergio Pérez, McLaren avait tout pour réaliser une saison correcte. Mais voilà, leur monoplace, la MP4-28 était mal née tout simplement. Dès la mi-saison, Martin Whitmarsh, le directeur des Flèches d’Argent en avait arrêté le développement, sachant que ça ne servirait à rien. Une année à oublier. L’an prochain, Kévin Magnussen remplacera Pérez pour espérons-le, effacer cette année 2013 bien morose.

 Le tournant de la saison : Silverstone, le 30 juin 2013. Scène surréaliste lors du grand prix de Grande-Bretagne. Tour à tour le pneu arrière de gauche de Hamilton, Pérez,Vergne, Massa et Gutiérrez explosent. Dans les stands c’est la stupéfaction, personne ne comprend ce qui se passe sur la circuit anglais. Dès lors plusieurs écuries, Red-Bull et McLaren en tête font le forcing auprès de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) afin de prendre une décision concernant les pneus Pirelli. Après une semaine de discussions la FIA a donc décidé de revenir au pneus de 2012, toujours des Pirelli plus adapté à la Red Bull de Vettel.

Les français : A part, Romain Grosjean, peu de Français ne pouvait espérer jouer les premiers rôles cette. Pour Jean-Eric Vergne la saison 2013 est une déception. Ambitionnant de grandes choses cette année, il a vite été dépassé par son coéquipier Daniel Ricciardo chez Toro Rosso. Pour Charles Pic sur la Caterham et Jules Bianchi avec la modeste Marussia n’ont pas réussi d’exploit. On retiendra la 13ème place en Malaisie de Bianchi, son meilleur résultat de la saison.

En 2014 … Fini les moteurs V8 en place depuis 2006 et bonjour le V6 qui sera la principal nouveauté de cette année.

Le classement final :

Pilotes :
1- S.Vettel (ALL/Red-Bull Renault) : 397 points
2- F.Alonso (ESP/Ferrari) : 242
3- M.Webber (AUS/Red-Bull Renault) : 199
4- L.Hamilton (ANG/Mercedes) : 189
5- K.Raïkkonnen(FIN/Lotus-Renault): 183
6- N.Rosberg (ALL/Mercedes) : 171
7- R.Grosjean (FRA/Lotus-Renault): 132
8- F.Massa (BRE/Ferrari): 112
9- J.Button (ANG/ McLaren-Mercedes) : 73
10- N.Hulkenberg (ALL/Sauber) : 51

Le classement des constructeurs : 

1- Red-Bull Renault : 596 points
2- Mercedes: 360
3- Ferrari : 354
4- Lotus-Renault : 315
5- McLaren Mercedes : 122
6- Force India : 77
7- Sauber : 57
8- Toro Rosso : 33
9 – Williams : 5
10 – Caterham, Marussia : 0

Rédigé par Bastien Morel

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →