1

Ballon d’or : Ribéry, vraiment ?

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
image_pdfimage_print

Depuis quelques semaines nous connaissons la liste des 23 joueurs nommés pour le Ballon d’Or 2013. Si Franck Ribéry semble favori pour succéder à Lionel Messi, certains noms pourraient venir jouer les troubles fêtes et pourquoi pas décrocher la plus haute distinction individuelle du football.

Les absents : les Anglais et les Espagnols en méformes

37976

Douze. C’est le nombre de joueurs qui ont conservés leur place dans la liste du ballon d’or par rapport à l’année dernière. Exit les Xabi Alonso, Mario Balotelli, Karim Benzema et autres Wayne Rooney. Malgré un titre de champion d’Angleterre avec Manchester United, l’Anglais n’est pas présent dans la liste alors que l’attaquant mancunien y figurait depuis 2004. Une absence qui ne manquera pas de relancer le débat sur la formation des joueurs anglais. En effet aucun de ses compatriotes n’a été en mesure d’intégrer cette liste cette année. Les Espagnols marquent, eux aussi, le pas cette année puisqu’ils ne sont plus que deux contre sept la saison passée. L’élimination des clubs espagnols en demi-finale de la Ligue des champions et l’absence de compétitions internationales explique sûrement cet hécatombe. Bien évidemment Xavi et Inesta sont toujours présents. Souvent placés jamais vainqueur cela semble impossible pour eux cette année.

La liste : la Bundesliga à la fête, la Ligue 1 de retour

1016258-16435219-640-360

Après les absents passons aux nommés. Commençons par les clubs allemands qui placent pas moins de sept joueurs dont six du Bayern Munich (Ribéry, Robben, Schweinsteiger, Lahm, Müller, Neuer) et un du Borussia Dortmund (Lewandowski), qui peut néanmoins être déçu de la non-présence de Marco Reus ou même Ilkay Gündogan. La nette domination bavaroise s’explique par le grand chelem historique réalisé, par les hommes de Jupp Heynckes, lors de cette saison (Bundesliga, Coupe d’Allemagne, Ligue des champions, Supercoupe d’Allemagne et Supercoupe d’Europe). Un grand chelem qui devrait évidemment profiter à Franck Ribéry. Passons maintenant à la Liga qui place six de ses joueurs dans la liste. Pas vraiment de surprises avec pas mal d’habitués. Du côté du Real Madrid, Christiano Ronaldo est évidemment présent et devrait être le principal concurrent de Franck Ribéry dans la course au Ballon d’Or. Arrivé en début de saison pour 91 millions d’euros en provenance de Tottenham, Gareth Bale fait, lui, sa première apparition dans la liste des 23. Chez le rival barcelonais, quatre joueurs répondent à l’appel. Le tenant du titre, Lionel Messi, qui aura sans doute du mal à remporter un cinquième ballon d’or consécutif, Neymar fraîchement arrivé de Santos et les irréductibles Xavi et Inesta. La Premier League place n’est pas non plus en reste avec cinq nommés (Eden Hazard, Luis Suarez, Yaya Touré, Robin Van Persie, Mesut Özil) qui ne devraient néanmoins pas figurer dans les cinq finalistes. La bonne surprise concerne le championnat français. Avec quatre représentants. La Ligue 1 fête ainsi son grand retour dans la liste du ballon d’or. Sans surprise les nommés jouent à Paris (Ibrahimovic, Cavani, Thiago Silva) ou à Monaco (Falcao). Un retour qui entraîne la chute de la Série A qui ne compte qu’un seul nommé dans ses rangs (Pirlo). A force de perdre ses stars : Ibrahimovic, Thiago Silva, Cavani voilà ce qui arrive.

La liste des 23 nommés : Gareth Bale (GAL, Real Madrid), Edinson Cavani (URU, Paris-SG), Radamel Falcao (COL, Monaco), Eden Hazard (BEL, Chelsea), Zlatan Ibrahimovic (SUE, Paris-SG), Andrés Iniesta (ESP, FC Barcelone), Philipp Lahm (ALL, Bayern Munich), Robert Lewandowski (POL, Borussia Dortmund), Lionel Messi (ARG, FC Barcelone), Thomas Müller (ALL, Bayern Munich), Neymar (BRE, FC Barcelone), Manuel Neuer (ALL, Bayern Munich), Mesut Özil (ALL, Arsenal), Andrea Pirlo (ITA, Juventus Turin), Franck Ribery (FRA, Bayern Munich), Arjen Robben (HOL, Bayern Munich), Cristiano Ronaldo (POR, Real Madrid), Bastian Schweinsteiger (ALL, Bayern Munich), Luis Suarez (URU, Liverpool), Thiago Silva (BRE, Paris-SG), Yaya Touré (CIV, Manchester City), Robin van Persie (HOL, Manchester United), Xavi (ESP, FC Barcelone)

L’avis de The Young Report

23 au départ, un seul à l’arrivée. Même si Franck Ribéry semble le mieux placé pour obtenir le ballon d’or 2013, d’autres joueurs pourraient créer la surprise. C’est en tout cas ce que pense les rédacteurs de The Young Report qui vous proposent leur favori.

Bastien Morel

Lionel Messi : Encore une saison pleine pour le joueur de 26 ans. Messi qui n’a gagné « que » la Liga cette saison présente un bien maigre bilan comparé à Ribéry le grandissime favori. Malgré tout, il peut s’appuyer sur l’obtention du soulier d’or 2013. Mais le quadruple ballon d’or ne compte pas rendre son trophée aussi facilement. Auteur d’une saison pleine avec le Barça avec notamment 46 buts en championnat et 8 en Ligue des Champions, la fin de saison dernière du lutin argentin a été miné par une blessure qui l’a diminué juste avant le quart de finale aller de Barcelone face au PSG en avril dernier. Mais le numéro 10 des Blaugranas n’a pu empêcher la défaite de son équipe en demie face au Bayer avec notamment deux claques reçues (4-0; 0-3). Messi ballon d’Or pour la cinquième fois consécutive, oui c’est possible. Il reste moins de deux mois au joueur de Barcelone pour prouver qu’il est en mesure de coiffer le favori, Franc Ribéry, sur le fil.

Thomas Cahot

Franck Ribéry : Il est peut être moins talentueux que Messi et Ronaldo mais il a fait une saison énorme. Il a quasiment tout gagné, championnat d’Allemagne, coupe d’Allemagne, Supercoupe d’Europe et surtout la LDC où il offre une passe décisive sur le dernier but. Après que ce soit en équipe de France ou avec le Bayern, il a des statistiques impressionnantes. Buteur, passeur, dribbleur il a tout fait cette saison. S’il espère pouvoir gagner le ballon d’or une fois dans sa vie, c’est maintenant ou jamais parce que je ne pense pas qu’on le reverra à un tel niveau. Le ballon d’or devrait se jouer entre Messi et Ribéry. Après la blessure de Messi et son coup de moins bien peut jouer en la faveur de Ribéry.

Jérémy Pastor 

Thiago Silva : L’accent devrait être mis sur les défenseurs cette année car une bonne attaque ne peut se projeter sans une défense solide derrière. C’est pour cette raison que Thiago Silva mérite à mon sens le Ballon d’or 2013 car il tient son étiquette de « meilleur défenseur du monde ». Et pour cause, il est le patron de la défense du Paris Saint-Germain, un vrai rempart. Mais ce qui rend ce défenseur si particulier, au même titre qu’un joueur comme Franz Beckenbauer par le passé, c’est sa capacité à créer du jeu et à être décisif et même parfois (trop) audacieux. Le nombre de têtes et de frappes qu’il a claqué en situation de corner est aberrant d’autant plus le match face à Ajaccio, cette saison, durant lequel le bonhomme, côté gauche à tout de même tenté une lucarne opposée… C’est toute cette classe offensive et cette rigueur défensive qui devraient être récompensées. Si ce dernier est désigné ballon d’or 2013, il pourra rejoindre Beckenbauer, Sammer et Cannavaro (en 2006) dans le club très restreint des défenseurs primés

Jérémy Becam

Thomas Müller : Sûrement l’un des joueurs les moins charismatiques de cette liste. Mais quel joueur pourtant. A 24 ans, l’international allemand a réalisé une saison exceptionnelle, dans la lignée de celle du Bayern Munich qui a réalisé le grand chelem avec cinq trophées décrochés la saison passée. Meilleur buteur du club bavarois (23 buts toutes compétitions confondues), Thomas Müller a pris une nouvelle dimension que ce soit en club ou en sélection où sa polyvalence lui a permis de gagner sa place au côté d’autres très bons joueurs tel que Mesut Özil, Marco Reus ou même Mario Götze. L’attaquant allemand a connu son heure de gloire en demi-finale face au Barça avec trois buts inscrits sur les deux matchs. Son plus gros défaut serait sans doute que Müller est un joueur de l’ombre qui brille discrètement. Malgré ses statistiques, il ne faut pas oublier qu’il ne joue pas attaquant de pointe. Finalement, son principal défaut est peut-être d’évoluer dans un club qui compte autant de talents offensifs.

Et vous qui voudriez vous voir soulever le ballon d’or, le lundi 13 janvier prochain à Zurich ?

Partagez cet article :
RSS
Facebook0
Facebook
LinkedIn
Pinterest
0
↑ Back to top

Clemence Pouletty

View all post →

1 Comment

  1. Messi est blessé 6 à 8 semaines, et comme mentionné dans l’article, Ribéry a giflé Messi en C1. La messe est dîtes. Enfin ce trophée va retrouver un peu de saveur. Ribéry – Ronaldo – Zlatan.

    0